Accéder au contenu principal

Mookie, gueule d'amour d'Alexis Morgan

Résumé: 

Nick quitte l’Afghanistan où est mort Spencer, son frère d’armes, qu’il n’a pas réussi à sauver lors d’une embuscade. Dévasté et rongé de culpabilité, il rentre au pays avec Mookie, leur fidèle mascotte. Ce chien courageux les a, au prix d’une grave blessure, prévenus d’une attaque et s’est ensuite fait adopter par le bataillon. Mookie a désormais besoin d’un foyer. Callie, la fiancée de Spencer, pourrait-elle prendre soin de lui ?
Bouleversée par la mort de Spencer, la jeune femme est très surprise quand elle apprend qu’il lui a légué sa vieille maison victorienne. Et plus surprise encore lorsque Nick surgit un jour devant sa porte, un grand chien blanc à ses côtés…

Mon avis:

J'adore les romances, j'adore les animaux, il ne m'en fallait pas plus pour me laisser tenter par cette nouvelle collection Best friend de chez J'ai Lu.

  L'histoire soyons clair n'est pas originale en soi mais elle m'a bien plus quand même. Nick est un personnage blessé (tant physiquement que moralement), en pleine reconstruction, qui doit se réadapter à la vie civile, loin des combats. Rongé par la culpabilité après la mort de son ami lors d'une opération en Afghanistan, Nick décide d'aller voir Callie, la femme que Spencer comptait épouser, afin de lui présenter ses condoléances et par la même occasion , lui confier Mookie, un chien qui était devenu leur mascotte.

   Ce chien vous l'aurez compris va créer du lien entre nos deux personnages. Tout deux aimaient profondément Spencer. Ce point commun va à la fois les rapprocher mais aussi leur causer quelques difficultés. Car Nick ne peut envisager de tomber amoureux et d'être attiré par l'ancienne petite amie de son ami défunt. Ce serait encore trahir la confiance et la mémoire de son ami.

   Derrière cette romance se cache une sombre histoire d'héritage. Callie a hérité de la maison de Spence mais l'oncle de ce dernier n'a pas dis son dernier mot et compte bien faire valoir ses droits, même s'il faut passer par la violence et l'intimidation...Cette situation fera ressurgir les fantômes du passé pour Nick, le traumatisme des combats quotidiens et permanents...

   L'amour, la perte et le deuil mais aussi l'acceptation, sont des thèmes importants abordés dans cette romance. A partir d'une histoire d'amour simple, l'auteure parvient à parler d'un sujet important pour tout Américain : le sacrifice de nombreux soldats pour la défense de leur patrie et de leurs idéaux, les traumatismes qui touchent les soldats revenus du front,le besoin et le devoir d’honorer leur mémoire mais aussi de vivre pleinement sa vie car ces soldats se sont battus pour une cause qui leur semblait juste et en laquelle ils croyaient.

   Le chien dans cette histoire est un prétexte mais aussi un personnage à part entière. On s'attache à cet animal et on est heureux qu'il ait enfin un vrai foyer, loin des bombes et des combats.

   En conclusion, j'ai aimé cette histoire simple et tendre. Les personnages sont attachants, tout comme cette petite bourgade et ses habitants. On referme ce livre avec le sourire aux lèvres, quoi demander de plus? 

Commentaires

  1. Je ne me serai pas arrêtée devant le titre, mais devant ta chronique je me dis pourquoi pas ? :) Merci pour cet avis !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Lettre d'une inconnue de Stefan Zweig

Stefan Zweig Lettre d’une inconnue lecture commune organisée par Carnetdelecture   Résumé et extrait : « R…, le romancier à la mode, rentrait à Vienne de bon matin […]. Il acheta un journal à la gare ; ses yeux tombèrent sur la date et il se rappela aussitôt que c’était celle de son anniversaire "Quarante et un ans"[…] Il rentra chez lui […]. Son domestique […] lui apporta son courrier sur un plateau […]. Il mit de côté une lettre dont l’écriture lui était inconnue.[…]Elle ne portait ni adresse d’expéditeur, ni signature "C’est étrange" pensa-t-il[…]. Comme épigraphe ou comme titre, le haut de la première page portait ces mots. A toi qui ne m’as jamais connue. » Avis : Que dire… au lycée j’étais tombée sous le charme d’André Breton et aujourd’hui je tombe amoureuse de l’écriture de Stefan Zweig . Lettre d’une inconnue est une nouvelle issue du recueil Amok ou le fou de Malaisie. Je vais essayer de

Cyanure de Camilla Läckberg

    Résumé:   Martin Molin accompagne sa petite amie Lisette sur l'île de Valö pour une réunion de famille juste avant Noël. Mais au cours du premier repas, le grand-père, un magnat industriel, meurt étouffé, juste après avoir annoncé à ses enfants qu'il les a déshérités. Martin se rend vite compte qu'il a été assassiné au cyanure. Une tempête de neige fait rage, l'île est isolée du monde et Martin décide de mener l'enquête.   Avis : Ce roman se lit très vite, en seulement quelques heures. Il faut dire que ce roman ne compte que 150 pages. Cette histoire me rappelle un bon petit Agatha Christie , en moins dense, mais on retrouve l’ambiance et les codes. Un meurtre est commis au sein d’une famille riche, où l’héritage est au centre de toutes les préoccupations. Qui dit grande famille, dit secrets . Et on peut dire que derrière chacun des personnages se cache un être très souvent méprisable et abject.   On dit souvent que l’argent révèle la véritable pe

Driven #1 de K. Bromberg

Résumé:    Pour se protéger de déboires passés, Rylee Thomas est toujours dans le contrôle d'elle-même jusqu'au jour où elle rencontre le seul homme qui, justement, pourrait lui donner envie de lâcher prise... Colton Donavan, un boy superbe, arrogant et ténébreux, habitué à obtenir tout ce qu'il désire. Une histoire d'amour torride entre une femme qui cherche à se reconstruire et un pilote de course intrépide, constamment sur le fil du rasoir, qui repousse toujours plus loin ses propres limites comme celles des autres. Mon avis:    Nouvelle romance érotique éditée par Hugo roman, je l'attendais avec impatience car elle avait pour cadre le monde de la course automobile, milieu sportif peu exploité, peu connu et qui me plaît car je suis la Formule 1.  J'ai donc était un peu déçue de voir que la course automobile était vraiment anecdotique dans ce premier tome car mise à part un épisode où le héros fait des essais et invite notre héroïne à y assi