Accéder au contenu principal

Salmacis 2 d'Emmanuelle de Jésus

Résumé: 

   Elle s'appelle Faustine Sullivan. Elle a 17 ans. Il y a quelques mois, elle vivait dans l'ombre de Sasha, son frère jumeau. Mais depuis sa rencontre avec Andrea Salvaggi, tout a changé. Faustine s'est découvert une nouvelle passion : l'escalade. Et elle l'a découvert, lui... Leur amour aurait dû être simple, innocent, l'amour de deux jeunes gens qui ont la vie devant eux. Pourtant, ce qui unit Faustine à Andrea, c'est un amour dévorant. Un amour qui ne laisse pas de place à l'erreur. Car une terrible malédiction frappe Andrea. Il ne peut aimer qu'une personne. Une seule. Si Faustine n'est pas son âme sœur, elle en mourra...

Mon avis: 

Je l'attendais cette suite ! Le premier tome avait été un coup de cœur pour moi. J'avais trouvé ce roman original, bien écrit et javais beaucoup aimé les personnages, notamment Faustine et Andrea, le jeune couple de l'histoire.
   Ce tome est dans la continuité du premier : on retrouve Faustine et Andrea torturé par le choix qui s'offre à eux. La malédiction qui touche Andrea n'est pas sans conséquences pour celle qui s’avérera ou pas être l’Élue...
Une grosse partie du livre tourne autour de l'attente... l'attente de la Destinée et du choix. Car choisir c'est renoncer et Faustine, en choisissant l'amour, devra renoncer et sacrifier bon nombre de choses et surtout bon nombre de personnes à qui elle tient. L'identité et l'amour sont également des thèmes récurrents, c'est d'ailleurs ce qui est au centre du mythe de Salmacis. 

   Salmacis, une jeune nymphe, est tombée éperdument amoureuse d'Hermaphrodite. Elle supplie les dieux de ne jamais être séparée de lui. Les dieux accèdent à sa demande : ils seront unis à jamais en ne formant qu'un seul corps, faisant d'Hermaphrodite un être bisexué, à la fois homme et femme.Les dieux peuvent être généreux mais sont surtout cruels....

   Cette dualité se retrouve dans les personnages de Faustine et Sasha. Jumeaux, ils se ressemblant comme deux gouttes d'eau. Sasha est une part de Faustine comme Faustine est une part de lui. Mais aujourd'hui cela ne suffit plus: Faustine ne s'est sentie elle-même que quand elle a fait la rencontre d'Andrea. Quand ses yeux ont croisé les siens elle a su que c'était lui qu'elle attendait... Mais si finalement ce n'était pas elle l'élue...

   La dernière partie du roman a été pleine de surprises. Je ne m'attendais pas du tout à la tournure qu'allait prendre les événements. S'en suit une fin à la fois logique et déroutante...et surtout cela m'a laissé en plein questionnement. Car si cela ressemble bien à une fin, un point final donné à cette histoire, je parviens à en douter quand même...ou du moins je l'espère car sinon je garderai un goût d'inachevé. L'épilogue nous laisse entrevoir une suite possible, en tout cas c'est ce que j'espère car je n'ai pas eu ma dose de Faustine et d'Andrea. Les moments partagés entre eux sont finalement peu nombreux. J'aurais aimé une belle scène d'amour. L'auteure a préféré être très succincte. Les phrases font mouche et on s'imagine bien la scène mais cela manque de tendresse, de mots échangés, de passion...

   Mais mis à part ce petit bémol, j'ai encore beaucoup aimé ce roman!

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Lettre d'une inconnue de Stefan Zweig

Stefan Zweig Lettre d’une inconnue lecture commune organisée par Carnetdelecture   Résumé et extrait : « R…, le romancier à la mode, rentrait à Vienne de bon matin […]. Il acheta un journal à la gare ; ses yeux tombèrent sur la date et il se rappela aussitôt que c’était celle de son anniversaire "Quarante et un ans"[…] Il rentra chez lui […]. Son domestique […] lui apporta son courrier sur un plateau […]. Il mit de côté une lettre dont l’écriture lui était inconnue.[…]Elle ne portait ni adresse d’expéditeur, ni signature "C’est étrange" pensa-t-il[…]. Comme épigraphe ou comme titre, le haut de la première page portait ces mots. A toi qui ne m’as jamais connue. » Avis : Que dire… au lycée j’étais tombée sous le charme d’André Breton et aujourd’hui je tombe amoureuse de l’écriture de Stefan Zweig . Lettre d’une inconnue est une nouvelle issue du recueil Amok ou le fou de Malaisie. Je vais essayer de

Les filles au chocolat tome 5 (et dernier) : Coeur Vanille de Cathy Cassidy

Résumé:      Honey, 15 ans, est l'aînée des soeurs Tanberry. Elle accepte mal le divorce de ses parents et ne supporte pas le nouveau compagnon de sa mère. Elle décide de rejoindre son père en Australie. Lui aussi a une nouvelle vie. Le lycée que fréquente Honey est strict et des photos compromettantes apparaissent sur sa page personnelle du réseau social Spiderweb. Mon avis:      Honey est depuis le premier tome de cette série la petite peste de la famille. Mais derrière cette façade se cache une jeune fille qui souffre, qui n’a jamais accepté le départ de son père, qui cherche par tous les moyens à se faire aimer et qui est en quête de son identité.    Dans les tomes précédents, Honey était entrée dans une spirale auto destructrice. Mais elle compte bien prendre un nouveau départ, en Australie, auprès de son père.  Mais tout ce qu'elle s'était imaginé va tomber à l'eau car son père est loin de correspondre à l'image qu'elle se fait

Les ailes d'émeraude d'Alexiane de Lys

Résumé: « A bientôt 18 ans, Cassiopée est contrainte de quitter l’orphelinat où elle vit depuis l’accident qui a tué sa mère. Seule au monde est lâchée dans la ville, elle a la désagréable et persistante impression d’être suivie… Un soir, elle est violemment agressée par deux inconnus. Très mal en point, elle est sauvée de ce mauvais pas par un mystérieux et séduisant garçon, Gabriel. Leur rencontre n’est pas un hasard. Grâce à lui, Cassiopée découvre sa véritable nature: elle appartient aux Myrmes, un peuple ailé doté d’incroyables pouvoirs sensoriels. En plein métamorphose, la jeune fille se lance dans cet univers totalement nouveau avec l’espoir de percer, enfin, les mystères de son passé. » Mon avis:    Tout d'abord je tiens à remercier Alexiane de Lys pour son sourire puisque j 'ai eu la chance de la rencontrer lors d'une dédicace organisée à Reims. C'est une auteure très abordable, simple et j'espère la revoir un jour prochain pour son s