mercredi 17 juin 2015

Un piège dans la ville de Nora Roberts

Résumé:

   Jonah Blackhawk : un homme solitaire et déterminé, qui s’est forgé une forte personnalité du temps où, adolescent, il fréquentait les milieux troubles de Denver. De cette époque, il a également gardé une méfiance tenace envers les uniformes. Alors l’idée qu’un policier enquête incognito dans son établissement le plus prestigieux est pour lui tout simplement insupportable. Pourtant, il le sait, il va cette fois être obligé de faire une entorse à ses principes…
D’abord parce qu’une bande de malfaiteurs se croit autorisée à utiliser ses clubs comme repères pour organiser des cambriolages et plumer sa clientèle. Ensuite, parce que l’homme qui lui demande de coopérer n’est autre que le commissaire Boyd Fletcher, qui l’a sauvé autrefois de la délinquance… Enfin, parce que le flic qui va enquêter auprès de lui est – comble de l’ironie – Ally Fletcher, la propre fille de Boyd. Ally, qui ne ressemble plus en rien à la petite fille que Jonah a connue autrefois, mais qui est bel et bien devenue une femme au charisme déroutant, et d’une beauté à couper le souffle…

Mon avis: 

   Encore une très bonne romance policière de la part de Nora Roberts! Ce fut un vrai plaisir de lire ce roman qui mêle à la fois romance et suspense. Les deux personnages principaux sont charismatiques et attachants, on prend plaisir à voir leur relation évoluer en même temps que l'enquête sur les cambriolages progressent. D'ailleurs, de cambriolages, l'enquête s'oriente vers une série de meurtres. Et le meurtrier semble bien en vouloir personnellement à Jonah et Ally. Le jeu du chat et de la souris auquel se livrent les deux personnages principaux apportent beaucoup à l'histoire. Les inconditionnelles de romances seront ravies.
  
   Comme d'habitude l'écriture de Nora Roberts et simple et plaisante à lire. C'est très fluide et ça se lit très vite. On prend du plaisir du début à la fin et on referme ce livre avec le sourire aux lèvres. Que demander de plus? Cette romance sympathique vous fera passer un agréable moment. Elle est idéale si vous aimez le genre, si vous voulez quelque chose qui se lit rapidement et avec laquelle vous êtes sure de passer un bon moment de lecture.


mardi 16 juin 2015

Invisibilité de David Levithan et Andrea Cremer

Résumé:

Stephen est invisible depuis toujours.
Une malédiction impossible.
Jusqu’au jour où Elizabeth le voit.
Elle seule peut briser le sort.
Au risque de les séparer à jamais. 


Mon avis: 


   Je tiens tout d'abord à remercier Camille Groelly et les éditions Michel Lafon pour leur confiance et pour la chance qu'ils m'ont donné de découvrir ce livre. 

Le résumé m'avait tout de suite accroché et je dois dire qu'à la lecture je n'ai pas été déçue. Le thème de l'invisibilité est central et toute l'intrigue tourne autour de ça. 
   Stephen est né invisible et un beau jour tout change quand il croise le chemin d'Elizabeth. Il n'y a qu'elle qui puisse le voir. Comment l'expliquer? 

   Le début du roman est dédié à la rencontre entre Stephen et Elizabeth. Au début, elle ne se rend pas compte qu'elle est la seule à le voir. Il faut dire que Stephen est habile quand il s'agit de ne pas se faire remarquer. Au fil des rencontres (Stephen et Elizabeth sont voisins, ce qui facilite beaucoup de choses), nos deux protagonistes apprennent à se connaître. Stephen est obliger de mentir pour certaines choses mais c'est la première personne à qui il peut vraiment se confier et c'est aussi la première personne qui peut le voir. Vivant seul, Stephen est un jeune homme en proie à la solitude, qui trouve un sens à sa vie en regardant celle des autres. Elizabeth va véritablement chambouler le monde dans lequel il vivait jusqu'à présent et donner un sens à son existence même si la vérité autour de son invisibilité va profondément le bouleverser. 
   Grâce à son père qui se décide enfin à parler, Stephen va apprendre la terrible vérité sur son invisibilité.
Victime d'une malédiction lancée par son grand-père, Stephen, Elizabeth et son frère Laurie se décident à chercher quelqu'un qui pourrait les aider à comprendre cette malédiction et essayer de la briser. Mais cela s'avère très compliqué et Elizabeth va se retrouver en première ligne dans ce combat contre un homme vil, qui incarne le mal absolu. 

   Cette histoire de malédiction m'a un peu dérouté au début. Ce n'est pas le fait qu'il soit maudit qui m'a dans un premier temps dérangé mais toute l'histoire autour de la mère et du grand-père de Stephen que j'ai trouvé un peu légère. Mais au fil de la lecture et l'apparition de nouveaux personnages, l'histoire a pris de la consistance. 

   Mais ce qui m'a le plus plu, ce sont les personnages, leur sensibilité, leur maturité et leur courage à affronter les épreuves. Stephen, Elizabeth et Laurie sont des adolescents qui ont connu de nombreuses épreuves et je dois dire que mon personnage préféré est davantage Laurie que Stephen et Elizabeth. Quelle personnalité il a! Ce jeune homme, futé, intrépide et plein de joie de vivre est là pour nos deux amoureux. Il s'avère être un ami et un allié précieux pour Stephen et c'est également un formidable soutient pour sa sœur. Et pourtant, il a vécu des choses dramatiques. Mais il s'est relevé. Et c'est ce courage et cette détermination qui m'ont le plus séduite.

   Concernant le style de l'auteur (je dis l'auteur au singulier car je ne retrouve pas le style d'Andrea Cremer dans ce roman, je pense qu'ils ont imaginé l'histoire ensemble mais que David Levithan l'a écrite), les chapitres alternent le point de vue de Stephen et d'Elizabeth mais ce n'est vraiment pas dérangeant. On prend plaisir à lire et faire défiler les pages. J'ai eu du mal à stopper ma lecture et j'ai été happée ma l'histoire.

   Cette lecture, rafraîchissante et qui sort un peu des sentiers battus, est une belle découverte. Pleine de bons sentiments, de personnages attachants et courageux, elle parle également de solitude mais surtout d'espoir. Une belle histoire d'amour et d'amitié pour la jeunesse. 

 
  

samedi 13 juin 2015

Le pays des contes 3: L'éveil du dragon de Chris Colfer

Résumé:

   Depuis que la brèche entre les univers a été refermée, les jumeaux Alex et Conner vivent séparés. Alex continue son apprentissage de la magie, et Conner est un collégien brillant. Lorsque ce dernier découvre qu’une menace séculaire pèse sur le Pays des contes, il se lance dans une quête périlleuse à travers l’Europe, prêt à tout pour prévenir ses amis et trouver le portail oublié qui lui permettra de les rejoindre.
Mais le danger que craignait Conner s’avère pire que prévu : une armée piégée entre les deux mondes depuis près de deux cents ans est soudain libérée. Et avec elle, la seule chose capable de détruire le Pays des contes : le dernier œuf de dragon.

Mon avis:

   Que d'aventures dans ce tome! Le pays des contes est encore menacé et cette fois les méchants viennent de l'extérieur! On peut dire que Chris Colfer a de l'imagination à revendre et ce pastiche est vraiment une réussite! On se prend au jeu, on prend plaisir à redécouvrir les personnages de contes de fée et à suivre les rebondissements auxquels ils sont confrontés. Dans ce tome, la frontière entre les deux mondes n'a jamais été aussi mince et c'est Conner qui va s'avérer être un allié précieux pour sa soeur et sa grand-mère la Bonne fée.
   L'aventure, bien présente dans ce tome, est aussi ponctuée de moments émouvants. Nos personnages passent par plein d 'émotions, et certaines ne sont faciles ni pour le personnage ni pour le lecteur qui s'est pris d'affection pour tous ces personnages. 
La politique et les relations "internationales" entre les différents royaumes du pays des contes est également un des sujets centraux. La fin du roman signe d'ailleurs l’avènement d'une nouvelle ère, où l'ensemble des peuples du pays des contes sont plus soudés que jamais.
   Un des personnages principaux de ce tome est également le prisonnier au masque (que l'on voit sur la couverture). Ce personnage, très mystérieux, semble avoir des liens non seulement avec la Mère Michel mais aussi avec la Bonne fée et les jumeaux. Les dernières lignes du roman nous en apprennent plus sur ce personnage, bien que l'on voyait quand même la chose venir... Le quatrième tome devrait s'avérer très intéressant (comme les trois premiers) suite à cette révélation.

    Chris Colfer n'en finit pas de nous enchanter avec cette réécriture des contes de notre enfance. Il parvient à mêler un grand nombre d'histoires avec habilité et prouve encore une fois qu'il est très doué pour l'écriture. On espère qu'il ne nous fera pas trop attendre pour le tome 4 qui risque d'être encore riche en rebondissements. Une série à découvrir pour ceux qui ne l'ont pas encore fait, et une lecture à poursuivre pour les autres! 

mardi 9 juin 2015

Lune de miel & gueule de bois de Jane Graves

Résumé:

   La comptable Heather Montgomery n'aime pas les mariages. D'une part, elle y retrouve toute sa famille, qui la harcèle pour qu elle trouve chaussure à son pied. D'autre part, elle y croise des playboys comme Tony McCaffrey, un Don Juan brouillon et agaçant. Pourtant, après une soirée trop arrosée à Las Vegas, c'est auprès de Tony que Heather se réveille... devant un certificat qui les déclare mari et femme ! Pour donner le change à la famille de Heather, le séducteur accepte de faire semblant d'être son mari pendant un mois. Mais cette fausse lune de miel suscite lentement de vrais sentiments...

Mon avis:

   J'avais adoré Smoking & Layette de la même auteure c'est donc avec impatience que je me suis jetée sur ce livre dès sa sortie. Si l'histoire n'est pas bien originale et les personnages assez caricaturaux, j'ai quand même pris plaisir à lire cette histoire. Elle ressemble un peu au rêve de beaucoup de fille: une fille banale (c'est l'image qu'elle a d'elle) qui ressemble à la lectrice lambda, qui sort avec un beau gosse au charme ravageur qui finit par ne voir qu'elle et en tomber fou amoureux. soupirrrr...
Bien sur le hic dans cette histoire, c'est que comme tous les beaux gosses que l'on croise dans les romances, Tony est un vrai séducteur qui passe d'une femme à l'autre. Sauf que là, il va se retrouver dans une situation compliquée. Après une soirée arrosée où ils ont passé de bons moments, ils se retrouvent mariés. Mais puisque Heather lui a sauvé la mise en lui permettant d'acquérir le bar qu'il convoitait tant, il décide de faire de lui rende service et de faire semblant d'être son mari pendant un mois. Mais la comédie s'avère bien plus compliquée à jouer que prévu et les sentiments vont très vite se mêler à cette histoire.

   Comme je l'ai dit cette histoire n'est pas des plus originale mais elle vous fera passer un agréable moment. Les personnages sont attachants et on espère sincèrement que nos deux tourtereaux finiront par s'avouer leurs sentiments. J'ai retrouvé avec plaisir l'écriture de Julie Graves qui m'avait énormément plu dans Smoking & Layette. Et même si ce roman ne lui arrive pas à la cheville (Smoking & Layette est l'une de mes romances "chouchoutes") j'ai quand même pris un grand plaisir à lire cette histoire et j'attends son prochain roman avec impatience.


lundi 8 juin 2015

La trilogie des gemmes tome 3 : Vert émeraude

Résumé:

   Gideon confie à Gwen qu'il ne l'aime pas, et sans son amie Leslie et son ange gardien, elle déprimerait. Ceux-ci lui rappellent qu'elle doit absolument découvrir ce que complote le comte de Saint-Germain. Gideon comprend qu'en voulant fermer le cercle de douze, le comte cherche autre chose qu'un remède aux maux de l'humanité.

Mon avis:

    Dernier tome de la trilogie, Vert émeraude a su tenir toutes ses promesses. On apprend enfin ce que cherche à faire le Comte de Saint-Germain. La prophétie du corbeau devient plus clair pour Gwen, qui va pouvoir compter sur le soutien de Gideon ainsi que de ses amis pour contrer les plans du Comte. Gwendoline devra aussi faire face à des révélations sur son passé (dont le lecteur était déjà au courant) et en sortira bouleversée. L'histoire d'amour et le romantisme sont toujours bien présents dans ce 3e volet, et notre charmant couple est vraiment trop craquant. On retrouve tous les ingrédients des précédents, des personnages charismatiques, des sauts dans le temps qui nous permettent d'en savoir toujours un peu plus sur les Veilleurs et les voyageurs dans le temps et une intrigue qui trouve enfin son dénouement.
L'histoire se finit bien vous vous en doutez  mais j'ai particulièrement aimé l'épilogue avec Paul et Lucy, où il est question d'un personnage secondaire que le lecteur a connu depuis le début. J'ai beaucoup aimé ce clin d’œil et on comprend tout de suite mieux pourquoi ce personnage est si attaché à Gwendoline.

   J'ai adoré cette trilogie d'un bout à l'autre et je ne peux que la conseiller. Le thème des voyages dans le temps, les personnages, l'humour que l'auteur a distillé tout au long du récit nous fait tourner les pages à grande vitesse. S'ajoute à cela une belle histoire d'amour ( fait de haut et e bas) qui ravira les fans de romance.

La trilogie des Gemmes tome 2: Bleu saphir de Kerstin Gier

Résumé:

   Longtemps, Gwendolyn pensa être une lycéenne comme les autres. Bon, d'accord, elle voyait des fantômes dans les couloirs de son lycée ; mais d'abord elle n'en voyait qu'un, et puis personne n'est parfait. Pour le reste, rien à dire. Jusqu'au jour où Gwendolyn comprit : elle n'était pas une lycéenne comme les autres. Marquée du sceau des Veilleurs du temps, elle doit désormais voyager à travers les âges, fermer un Cercle auquel elle ne comprend rien, partir à la recherche d'autres Veilleurs dans le passé, et affronter un comte du XVIIIe siècle, soi-disant immortel. Et puis quoi encore ? Tout ce qu'elle voudrait, elle, c'est que son (beau) Gideon l'embrasse pour de bon. Est-ce vraiment trop demander ? Elle est le rubis, la douzième, l'ultime voyageuse. Avec elle, le Cercle est refermé, le secret révélé. Un secret qui remonte à la nuit des temps.

Mon avis:

 Le premier tome m'avait séduite, c'est donc avec plaisir que j'ai retrouvé Gwendoline, Gideon, les voyages dans le temps et les mystères qui planent autour du Comte de Saint-Germain.

   Ce deuxième tome tourne beaucoup autour de la relation entre Gwenny et Gideon. Souvenez-vous, à la fin du premier tome ils s'embrassaient pour la première fois, preuve incontestable de leur attirance réciproque. Dans ce tome 2, leur relation va être assez malmenée avec des "je t'aime moi non plus" notamment de la part de notre cher Gideon qui semble partagé quant à ce qu'il éprouve pour Gwen. Si l'attirance qu'il a pour elle est évidente, il ne sait pas s'il peut lui faire confiance et sait qu'elle lui cache quelque chose. On a donc une alternance de baisers passionnés et de crises de larmes mais je n'ai pas trouvé ça dérangeant car tout cet étalage de sentiments n'est pas gratuit et il faut avoir en mémoire que notre héroïne est une ado, qui vit son premier amour. Il est donc normal, en plus de tous les événements qu'elle vit, qu'elle soit bouleversée.

   Dans ce tome, nous allons faire la connaissance du grand-père de Gwen. Lui seul semble en mesure de l'aider à comprendre la prophétie du corbeau (le Rubis) et la trahison de Lucie et Paul. Plusieurs voyages dans le temps vont aider Gwen et sa meilleure amie dans cette quête, et bien des choses vont s'éclaircir.
Autre rencontre, celle de Xemerius, petit démon moitié gargouille moitié chat, que seule Gwendoline peut voir. Ce petit esprit va l'accompagner jusqu'à chez elle et va devenir un vrai compagnon. Il l'aidera beaucoup dans sa quête de vérité, mais aussi lors des leçons d’histoire et de danse que cette pauvre Gwen doit subir chez les Veilleurs. Xemerius est un personnage très attachant et très drôle. C'est une petite bouffée d'oxygène bien que l'humour était déjà bien présent dans le premier tome.

   Au final, j'ai adoré ce second volet et j'ai d'ailleurs poursuivi ma lecture avec le 3e et dernier tome Vert émeraude. Bien des mystères sont levés dans ce tome et j'ai pris un immense plaisir à retrouver tous les personnages. Les personnages principaux comme secondaires sont savoureux et nous font passer un agréable moment. Je ne peux que recommander cette lecture car elle vous donne un très bon moment de lecture.