vendredi 1 août 2014

Les fantômes de Maiden Lane tome 6 : Le duc de minuit d'Elizabeth Hoyt

Résumé:


   La jeune Artemis Greave n'a aucun moyen d'aider son frère interné dans l'horrible asile de Bedlam. Un soir, Artemis et sa cousine Penelope sont sauvées d'une agression par un individu masqué, costumé en Arlequin. Le célèbre fantôme de Saint-Giles ! Quelque temps plus tard, Artemis découvre qu'il n'est autre que le Duc de Wakefield qui courtise sa cousine. Forte de cette découverte, elle le somme de l'aider à libérer son frère sinon elle révèlera sa double identité.

Mon avis:

   Je découvre cette série et Elizabeth Hoyt avec ce sixième tome des fantômes de Maiden Lane. J'ai passé un agréable moment en la compagnie d'Artémis et du Duc de Wakefield. Bien que cette histoire ne soit pas d'une grande originalité ( pour ma part il s'agit d'un remake de Batman à la sauce anglaise : un justicier masqué qui combat le crime dans les rues de Londres, qui a perdu ses parents quand il était jeune et qui cherche à se venger et, un majordome fidèle et serviable qui est le seul à connaître son secret. Sans oublier la richesse et la position sociale élevé et influente du Duc) j'ai pris plaisir à suivre cette histoire d'amour. Les personnages sont charismatiques et leur rapprochement laisse place à la sensualité et à l'érotisme. Cette romance pointe encore du doigt le poids des convenances et les mariages entre membres de la haute société fondés sur l'argent et les titres de noblesse plutôt que sur l'amour. On a d'ailleurs très souvent envie de donner des baffes au Duc, qui ne cesse de dire qu'il n'épousera pas Artémis du fait de sa position, alors qu'en fait, cette position élevée est un rempart aux médisances et un levier vers la modernité. 
   Derrière cette histoire d'amour ce cache également l'intrigue sur la mort des parents du Duc et il semblerait bien que l'assassin soit quelqu'un de proche...Grâce au frère d'Artémis, Apollon, le fantôme de Saint Gille remontra la piste vers le coupable et pourra enfin se tourner vers l'avenir...un avenir radieux avec Artémis.


1 commentaire: