lundi 4 août 2014

Il faut sauver Zoé d'Alyson Noël

Résumé: 

« Ma sœur était le genre de personne pour qui les nuages s’écartent et sur qui le soleil brille en permanence. Alors forcément, vivre à ses côtés, c’était risquer de rester dans l’ombre. »
Écho a connu des jours meilleurs. Ses parents l’ignorent, trop occupés à sombrer dans la dépression, ses amies d’enfance se détournent d’elle, et son entrée au lycée n’annonce aucune embellie.

Mais comment parvenir à exister alors que le souvenir de sa sœur, Zoé, assassinée un an plus tôt, continue de la hanter ?

Quand elle met la main sur le journal intime de sa sœur elle découvre, au fil des pages, les secrets que cette dernière a toujours voulu cacher. Et, entre les lignes, le seul moyen pour Écho de se reconstruire…




Je tiens à remercier les éditions Michel Lafon pour leur confiance. J'ai passé un très bon moment avec ce roman.

Mon avis:

     Ce roman commence avec l'énumération des cinq étapes que traversent les personnes en deuil : le déni, la colère, le questionnement, la dépression et l'acceptation. Echo, jeune fille de quatorze ans est "coincée en plein dans l'étape numéro un". Sa sœur, disparue il y a un an, a fait la une des journaux suite à son assassinat. L'histoire d'une mauvaise rencontre, d'une adolescence où l'on brave les limites, pendant laquelle on tombe amoureuse et durant laquelle on rêve d'un avenir sous les projecteurs...

    Ce livre raconte l'histoire d'une famille qui se délite peu à peu: Echo est une jeune adolescente intelligente qui fait son entrée au lycée tandis que ses parents, tout deux professeurs des universités sont de plus en plus distants l'un envers l'autre. Son père noie son chagrin dans le travail tandis que sa mère se gave d'anti dépresseurs. Echo est surprotégée par ses parents depuis la perte de leur fille aînée.
   Echo vit très difficilement la perte de sa sœur Zoé. Au-delà de la perte, c'est le regard des autres, empreint de pitié, ainsi que la mesure de chaque mot prononcé qui sont les plus dur à supporter. Ne pas être comme toutes les autres filles de son âge, être la "sœur de" lui est très difficile. 
   Sa vie va changer le jour où elle va récupérer le journal intime de sa sœur. A travers les confidences de sa sœur, elle va apprendre à mieux la connaître, elle va essayer de s’approprier sa vie afin de la faire revivre. Echo va donc tester certaines de ses limites, limites qui étaient en fait celles de Zoé mais sans jamais les dépasser. En lisant ce journal, Echo va refaire le chemin suivi par sa sœur: ses excès, sa vie amoureuse tumultueuse, les relations douteuses qu'elle a pu avoir...chaque page la conduisant inexorablement vers la mort de Zoé. En lisant les pensées, les sentiments et émotions de Zoé couchées sur le papier, Echo a pu se rendre compte qu'elle était à la fois différente et pourtant si proche de sa sœur.

   Ce chemin vers l'acceptation va permettre à Echo de faire son deuil, d’accepter enfin, la mort de sa sœur. Quand la paix l'emporte sur la peine, on peut aller de l'avant. Et c'est ce que Echo va faire. Chérir tous les moments partagés avec sa sœur, accepter sa sœur telle qu'elle était, et se reconstruire.

   Ce roman traite également de la quête de son identité. Echo, pour comprendre et faire revivre Zoé, n'arrive plus à se dissocier de sa sœur. Elle cherche à la faire revivre en se comportant de la même façon, en poussant ses limites, en sortant avec l'ex-petit ami de sa sœur, lui aussi paumé et anéanti par la mort de Zoé. En acceptant sa disparition, Echo forge sa propre identité et accepte de vivre. Vivre sa propre vie.

   Alyson Noël nous livre ici un roman sur le deuil, l'adolescence, la quête d'identité dans un style simple mais efficace qui rende le lecteur avide. On tourne les pages avec l'envie de savoir ce qui est arrivé à Zoé et ce que fera Echo pour la sauver et se sauver elle et sa famille par la même occasion.


3 commentaires:

  1. Ta chronique est super, je note ce livre :)

    RépondreSupprimer
  2. Ta chronique est vraiment bien. Si tu pouvais un jour jeter un petit coup d'oeil sur mon blog et me dire ce que tu en penses, ce serai vraiment sympas.
    Je te laisse.
    Bisous
    Jenn

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Jenn! je vais passer sur ton blog! bisous

      Supprimer