vendredi 30 novembre 2012

Once upon a time



Once upon a time…Blanche Neige des frères Grimm et les autres versions



A fond dans Once upon a time depuis quelques semaines, j’ai décidé de me replonger dans les contes de mon enfance. Et après lecture, on remarque très vite que les versions de Disney sont édulcorées et réécrivent une partie du conte, tout comme la série Once upon a time.



Dans la version des frères Grimm on retrouve la jeune fille à la peau blanche comme la neige, aux lèvres rouges comme le sang et aux cheveux noirs comme l’ébène. Agée de 7 ans, elle a perdu sa mère à sa naissance et vit désormais auprès de son père, le roi, et de sa belle-mère.

Sa belle-mère est obsédée par sa beauté et demande chaque jour à son miroir si elle est la plus belle. Et à chaque fois le miroir lui répond :



«  Madame la Reine, vous êtes la plus belle ici ,

Mais Blanche Neige est mille fois plus belle que vous. »





Touchée dans son orgueil et poussée par sa haine envers Blanche Neige, la Reine va demander à son chasseur d’emmener la jeune fille dans les bois ,de la tuer et de lui ramener son foie et ses poumons pour lui prouver la mort de la princesse.

Mais le Chasseur ne peut se résoudre à tuer Blanche Neige et la laisse s’échapper dans la forêt. Il ramène à la reine les entrailles d’un animal qu’elle mange avec délectation, croyant qu’il s’agit de Blanche Neige.

Quelques jours plus tard elle demande à son miroir qui est la plus belle. Et le miroir lui réponds qu’au-delà des montagnes, dans la maison des sept nains vit Blanche Neige et qu’elle est la plus belle.

Folle de rage la reine décide d’aller elle-même la tuer. Après 3 tentatives, elle parvient à empoisonner Blanche Neige avec une pomme. Cette fois-ci, la reine et bel et bien la plus belle.



Les nains décident de fabriquer un cercueil qui laisserait transparaitre la beauté de Blanche Neige et de la faire reposer en haut de la montagne. 



Arrive alors un jeune prince qui subjugué par la beauté de Blanche Neige veut l’emmener avec lui. Les nains d’abord refusent puis par pitié, décident d’accorder cette faveur au jeune prince. Les soldats de ce dernier soulèvent le cercueil mais le font tomber par inadvertance. C’est alors que le morceau de pomme qui a empoisonné Blanche Neige, coincé dans sa gorge, est recraché. Blanche Neige se réveille et part avec le prince, épris d’amour tous les deux après un seul regard. 



La reine est invitée après leur mariage mais ignore que Blanche Neige est vivante est qu’une punition l’attend. Des pantoufles de fer, rougies par le feu, lui sont destinées et c’est en les portant et en dansant avec les pantoufles aux pieds qu’elle trouve la mort.



Que dire de la version des frères Grimm par rapport aux autres ?  dans un premier temps on remarque que le conte à été réécris sur de nombreux points : Blanche Neige tout d’abord, si le physique correspond à chaque fois, son âge, lui, n’est pas le même. Dans la version de Disney on retrouve une jeune femme, pleine de caractère (qui sermonne les nains, leur inculque des règles de conduite ) ; dans les films sortis dernièrement Blanche Neige est une adolescente et dans la série Once Upon a time, il s’agit également d’une jeune femme pleine de caractère, combattive, prête à tout pour l’homme qu’elle aime. Dans celle des frères Grimm, Blanche Neige à 7 ans, et se retrouve à s’occuper de la maison des nains en échange du gîte et du couvert : « Les nains lui dirent : « Veux-tu faire notre ménage, les lits, la cuisine,  coudre, laver, tricoter ? En ce cas, nous te garderons avec nous et tu ne manqueras de rien ». C’est donc une vision très misogyne qui nous est donné dans ce conte : la femme à la maison (ce qui est très difficile pour la princesse Blanche Neige de passer de la vie de château au ménage jusqu’alors inconnu…) et les hommes au travail, en l’occurrence, à la mine. Blanche Neige est également très gentille, assez naïve et a tendance à faire confiance un peu trop facilement. La reine vient quand même trois fois, déguisée en vieille femme de différentes apparences, et à chaque fois Blanche Neige tombe dans le panneau, désobéis aux nains qui l’avaient mis en garde, et finis par mourir.

Le Prince quant à lui tiens un rôle qui est à la fois important –car c’est lui qui sauve Blanche Neige et ce bien indirectement dans le conte originel- et marginal. Il n’apparaît qu’à la fin de conte et on en sait très peu sur lui. Heureusement, Once upon a time redonne du galon à cette romance. Et qu’est-ce que c’est plaisant ! On voit enfin une rencontre, un échange de regards, des sentiments naissants, une quête de l’amour à tout épreuve bref,  l’histoire d’un véritable amour, indestructible, résistant à toutes les épreuves. De plus, le scénario est tellement bien écrit que cela m’a fait aimé le conte de Blanche Neige qui pour moi était l’un des moins intéressant. Les acteurs sont également fabuleux, dégageant un charme, une émotion qui donne véritablement vie à leur personnage.



En ce qui concerne la fin du conte, on remarque que la version de Grimm nous livre une fin cruelle pour la Reine, remplie de souffrances. La mort de la Reine est lente et douloureuse, une peine à la hauteur des souffrances qu’elle a infligées à Blanche Neige.

1 commentaire:

  1. J'adoooore la version de Grimm !! <3 J'ai toujours adoré les contes en fait ^^ Mais j'ai toujours préféré ceux de Grimm et d'Andersen.

    RépondreSupprimer