Accéder au contenu principal

Night Owl tome 1: Long night

Résumé:

   À vingt-huit ans, Matt Sky a une vie parfaite. Il a une belle petite amie, il a hérité d'une véritable fortune, et il a déjà écrit quatre best-sellers sous le pseudonyme de M. Pierce. Hannah Catalano a vingt-sept ans. Son petit ami est un looser fauché et elle déteste son boulot. Matt et Hannah se rencontrent sur le net en tant que partenaires d'écriture. Leur relation est platonique et innocente... Jusqu'à ce que Matt voit une photo d'Hannah. Ce portrait de la jeune femme suscite une irrésistible attraction sur lui. Et lorsque les circonstances les amènent à se rencontrer, Matt et Hannah vont vivre une histoire d'amour passionnée, émouvante, inoubliable, incontrôlable et imparable.

Mon avis:

   Une correspondance virtuelle qui s'invite dans le réel, voilà ce que nous raconte cette histoire. Les deux personnages écrivent tous les deux via un site collaboratif. Entres eux, des règles simples. L'anonymat le plus total, aucun détail sur sa vie privée, aucune géolocalisation...jusqu'au jour où tout dérape. Dès lors leur relation change et ils sont inexorablement attirés l'un par l'autre. Mais leur relation durera t-elle quand Hannah apprendra la vérité sur Matt? Car elle est une grande fan et une fidèle lectrice de ses romans mais une relation peut-elle durer quand elle est basée sur le mensonge?   

   Le résumé a tenu toutes ses promesses et cette lecture s'est avérée très addictive. Dévoré en une journée, ce roman, nous livre les prémices mais aussi les balbutiements d'une histoire d'amour passionnée. De nombreux passages décrivent des scènes de sexe et certains dialogues sont crus mais on ne franchit jamais la limite. Le personnage masculin est un homme -comme d'habitude dans ce genre de romances- à la fois sur de lui et fragile. Matt, à l'instar de Christian Grey ou de Remington Tate, est un personnage fragile qui peut vite péter les plombs.Et c'est bien entendu grâce à sa bien aimée qu'il redeviendra lui-même. Vous me direz, rien de bien neuf c'est vrai mais on prend quand même plaisir à lire cette histoire. 
L'écrivain qu'est Matt est lui aussi assez caricatural au sens où comme beaucoup d'écrivains très connus, c'est un être tourmenté, qui est fragile psychologiquement, a des addictions, aime la solitude...alors c'est vrai que certains écrivains sont comme ça, préservent leur vie privée pour écrire, s'isolent pour travailler mais ici le personnage est un condensé de tout ça avec même une exacerbation de ces traits de caractère et je trouve qu'on tombe un peu dans le cliché.

   Mais j'ai adoré ce livre et j'attends de lire la suite avec impatience. Alors même si il n'y a pas grand chose de nouveau chez les personnages, je trouve que le contexte de la rencontre est assez original et reflète bien le monde actuel, où les rencontres virtuelles sont de plus en plus nombreuses et se concrétisent parfois par de belles histoires d'amour.

   Je ne sais pas vers quoi va s'orienter le deuxième tome mais j'espère que nos tourtereaux pourront se retrouver et reprendre leur histoire.

Commentaires

  1. J'ai abandonné, je ne suis plus dans ma période de New Romance :'( J'ai eu du mal avec le personnage masculin ...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Lettre d'une inconnue de Stefan Zweig

Stefan Zweig Lettre d’une inconnue lecture commune organisée par Carnetdelecture   Résumé et extrait : « R…, le romancier à la mode, rentrait à Vienne de bon matin […]. Il acheta un journal à la gare ; ses yeux tombèrent sur la date et il se rappela aussitôt que c’était celle de son anniversaire "Quarante et un ans"[…] Il rentra chez lui […]. Son domestique […] lui apporta son courrier sur un plateau […]. Il mit de côté une lettre dont l’écriture lui était inconnue.[…]Elle ne portait ni adresse d’expéditeur, ni signature "C’est étrange" pensa-t-il[…]. Comme épigraphe ou comme titre, le haut de la première page portait ces mots. A toi qui ne m’as jamais connue. » Avis : Que dire… au lycée j’étais tombée sous le charme d’André Breton et aujourd’hui je tombe amoureuse de l’écriture de Stefan Zweig . Lettre d’une inconnue est une nouvelle issue du recueil Amok ou le fou de Malaisie. Je vais essayer de

Cyanure de Camilla Läckberg

    Résumé:   Martin Molin accompagne sa petite amie Lisette sur l'île de Valö pour une réunion de famille juste avant Noël. Mais au cours du premier repas, le grand-père, un magnat industriel, meurt étouffé, juste après avoir annoncé à ses enfants qu'il les a déshérités. Martin se rend vite compte qu'il a été assassiné au cyanure. Une tempête de neige fait rage, l'île est isolée du monde et Martin décide de mener l'enquête.   Avis : Ce roman se lit très vite, en seulement quelques heures. Il faut dire que ce roman ne compte que 150 pages. Cette histoire me rappelle un bon petit Agatha Christie , en moins dense, mais on retrouve l’ambiance et les codes. Un meurtre est commis au sein d’une famille riche, où l’héritage est au centre de toutes les préoccupations. Qui dit grande famille, dit secrets . Et on peut dire que derrière chacun des personnages se cache un être très souvent méprisable et abject.   On dit souvent que l’argent révèle la véritable pe

Driven #1 de K. Bromberg

Résumé:    Pour se protéger de déboires passés, Rylee Thomas est toujours dans le contrôle d'elle-même jusqu'au jour où elle rencontre le seul homme qui, justement, pourrait lui donner envie de lâcher prise... Colton Donavan, un boy superbe, arrogant et ténébreux, habitué à obtenir tout ce qu'il désire. Une histoire d'amour torride entre une femme qui cherche à se reconstruire et un pilote de course intrépide, constamment sur le fil du rasoir, qui repousse toujours plus loin ses propres limites comme celles des autres. Mon avis:    Nouvelle romance érotique éditée par Hugo roman, je l'attendais avec impatience car elle avait pour cadre le monde de la course automobile, milieu sportif peu exploité, peu connu et qui me plaît car je suis la Formule 1.  J'ai donc était un peu déçue de voir que la course automobile était vraiment anecdotique dans ce premier tome car mise à part un épisode où le héros fait des essais et invite notre héroïne à y assi