jeudi 18 juillet 2013

Le protectorat de l'ombrelle tome 5, Sans âge de Gail Carriger

Résumé:

Lady Maccon est en plaine béatitude domestique
Une béatitude à peine troublée par la fréquentation de quelques loups-garous de la haute société et celle du second placard préféré d’un vampire, sans oublier un bambin précoce ayant des dispositions incontrôlables au surnaturel…
Mais Alexia vient de recevoir un ordre qu’elle ne peut ignorer. Avec mari, enfant et famille Tunstell au complet, elle embarque à bord d’un bateau à vapeur pour traverser la Méditerranée. Direction l’Égypte, une terre qui pourrait bien tenir en échec l’indomptable Alexia. Que lui veut la Reine vampire de la ruche d’Alexandrie ? Pourquoi un ancien fl éau s’abat-il de nouveau sur le pays ? Et comment diable Ivy est-elle devenue du jour au lendemain l’actrice la plus populaire de tout l’Empire britannique ?



Mon avis: 

 Dernier tome de la série. L'auteur nous emmène en Égypte sur les traces des Sans âme. Il semblerait bien que le père d'Alexia ai quelque chose à voir là-dedans. 
Voici donc toute la famille Maccon et Thunstell embarqués sur un navire, direction le pays des pyramides où ils vont faire la connaissance de la plus vieille vampire du monde, qui en plus,  n'est rien d'autre qu'une pharaonne! 
Pendant ce voyage, Alexia va faire bon nombre de découvertes concernant les sans âme et les voleurs de corps! On découvrira également beaucoup de choses sur Lyall, personnage secondaire qui depuis quelques tomes, a pris beaucoup de profondeur. 
Pendant ce temps, en Angleterre, le jeune Biffy, accompagné du fidèle Lyall, se voit confier la meute. Et quand certains secrets sont révélés les ennuis commencent!
La relation de Biffy et de Lyall évolue beaucoup dans ce tome, pour notre plus grand plaisir. C'est ce qui est plaisant avec Gail Carriger, les personnages secondaires prennent une véritable place dans le déroulement de l'histoire et dans les intrigues. Ils ne font pas juste tapisserie. De plus, ce tome réponds aux questions que l'on s'est posés depuis plusieurs tomes. On a enfin le fin mot de l'histoire et le personnage de Prudence et ses facultés nous laisse entrevoir des nouvelles aventures intéressantes. J'ai donc hâte de découvrir les aventures de cette petite voleuse de corps ^^

J'ai versé ma petite larme dans ce tome, prise par l'émotion des événements se déroulant à la fin du livre.
L'auteur clos le protectorat de l'ombrelle de façon inattendu. C'est avec nostalgie que l'on referme ce dernier tome. Alexia, Maccon et Prudence vont nous manquer...

Au final, j'ai adoré lire cette série et je la recommande vivement. Ce que j'ai aimé le plus, c'est le ton de l'auteur, la dérision, son humour, son style bien à elle. Les personnages sont attachants et on ne s'ennuie pas dans cette Angleterre victorienne à l'ambiance steampunk ^^ 

7/10
                                                                              14/24

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire