mardi 20 août 2013

Psi Changeling 1 : Esclave des sens de Nalini Singh



 Résumé: 

 Dans un monde où les émotions sont interdites, les Psys punissent toute forme de désir. Sascha Duncan fait exception à la règle. Lucas Hunter est un métamorphe avide de sensations. Il est bien décidé à trouver le meurtrier qui a tué sa compagne de meute. Sascha sera son ticket d’entrée… Il découvrira vite que cette Psy en apparence froide comme la glace est capable d’éprouver des émotions… et qu’elle fascine l’animal en lui. Pris au milieu de leurs deux univers en conflit, Lucas et Sascha doivent jouer leurs rôles… ou tout sacrifier pour goûter au plaisir interdit.

Mon Avis: 


Quelques mois que le tome 1 trainait dans ma PAL et je regrette de ne pas l’avoir lu plus tôt ! J’ai eu un véritable coup de cœur pour cette série. Outre le fait que ce soit de la Bit-Lit, genre que j’adore, j’ai tout de suite aimé cette histoire et ces personnages.



Tout d’abord, on découvre un nouveau type de créatures, les Psi, des êtres ressemblant aux humains dotés de pouvoirs psychiques tels que la télékinésie, la télépathie, voir l’avenir, soigner …

Les psi sont des êtres froids, qui ne ressentent aucune émotion et n’éprouvent aucun sentiment. Ils vivent dans des tours en béton, communiquent par télépathie et sont dépendants d’une grande toile psychique, où circulent esprits  et informations, le Psi-Net. S’ils se déconnectent de cette toile, ils meurent.

De même, tout psi commençant à ressentir des sentiments ou à avoir ses boucliers mentaux qui cèdent sont dit « défectueux » et partent en « rééducation » où ils subissent  une sorte de lobotomie.

Ce conditionnement a pour effet de faire des psis des êtres impassibles, réagissant tel des robots. Les psis côtoient d’autres espèces : les changelings (organisés en meutes) et les humains. Ils cohabitent mais changelings et psi se détestent. Les changelings voient les psis comme des psychopathes et les psis voient les changelings comme des bêtes sans cervelles et violents.



C’est dans ce climat que Sascha Duncan, une jeune psi de 26 ans, dont la mère Nikita siège au Conseil, la plus haute autorité psi, va voir toutes ses certitudes  s’envoler le jour où elle va faire la rencontre de Lucas Hunter, le chef de meute des léopards de Dark River.

Au fil des rencontres avec cet homme, la jeune femme va commencer à ressentir des émotions, des sentiments comme les humains et les changelings. Elle va devoir lutter pour que ses boucliers mentaux résistent face à ces changements car une telle découverte pourrait l’entraîner en rééducation et faire d’elle un légume.

Outre l’histoire d’amour qui va naître entre ces deux personnages, l’auteur greffe en toile de fond la traque d’un tueur en série sadique qui dépèce et dissèque ses victimes. Et pas n’importe lesquelles, des femmes changelings. Pour Dark River et les loups de Snow Dancer il ne peut s’agir que d’un psi.

Lucas va donc faire tout pour collecter un nombre important d’informations auprès de Sascha et la persuader de les aider dans leur traque…



C’est donc un univers et des personnages très intéressants que l’auteure a su créer. On peut toutefois être un peu perdu dans les dénominations ou les explications concernant le fonctionnement du psi-net mais il ne faut pas s’arrêter là car on s’habitue vite.

J’ai adoré cette histoire que j’ai dévoré. Véritable coup de cœur, j’ai tout de suite acheté le tome 2 et les tomes suivants n’ont pas tardé à atterrir sur mes étagères. Chaque tome met en scène des personnages différents mais l’intrigue de fond sur le monde des psis et ses déficiences se poursuit. Il vaut donc mieux les lire dans l’ordre.

Je conseille vivement cette série. L’aspect futuriste et ces nouvelles créatures atypiques nous change des traditionnels vampires, sorcières et simples loup-garous (bien que je les adore aussi ^^)


2 commentaires: