lundi 16 mars 2015

Ecrit en lettres de sang de Sharon Bolton

Résumé:

   À Londres, soir du 31 août. En regagnant sa voiture, la jeune policière Lacey Flint découvre une femme lacérée de coups de couteau, qui finira par mourir dans ses bras. Quelques heures plus tard, une journaliste reçoit une étrange lettre anonyme rappelant celles qu'envoyait Jack l'Éventreur aux journaux...
Lorsqu'un deuxième meurtre a lieu, les ressemblances ne font plus aucun doute pour Lacey : l'assassin utilise le même mode opératoire et frappe les même jours de l'année que son maître à penser. Mais pourquoi s'acharner sur des mères au foyer sans lien entre elles ?
Tandis que l'enquête avance, des pans du passé de Lacey refont surface et semblent la relier au tueur. Cela n'échappe pas au commandant Joesbury, qui exaspère la jeune femme au plus haut point, l'attire, et la soupçonne aussi...

Mon avis: 

   Premier tome de la série Lacey Flint j'ai lu ce livre après avoir lu le 2e tome Sous emprises. Le deuxième tome ne m'avait pas totalement convaincu et j'espérais que celui-ci serait à la hauteur de mes attentes...et bien encore une fois c'est raté...
On pourrait se dire que reprendre un mode opératoire ressemblant à celui du célèbre Jack l'éventreur serait le gage d'une bonne intrigue...eh bien pas du tout. Oui l'auteur prend pour trame les meurtres commis par le célèbre tueur en série du Londres victorien mais il n'y a rien de transcendant là-dedans, bien au contraire. Ce qui m'a le plus gêné, c'est le fait que Lacey soit "experte" en Jack l'éventreur, tueur qui l'a passionné depuis sa jeunesse, et qu'à chaque meurtre ou à l'approche de la date d'un meurtre (et oui le meurtrier suit le calendrier de Jack l'éventreur) on lui demande de faire un topo sur le meurtre (date, découverte du corps, témoins, modus operandi etc) et à la longue c'est redondant. Comme si elle n'aurait pas pu dire tout d'un coup et comme si les autres flics n'auraient pas pu se renseigner aussi... Le récit des crimes de Jack l'éventreur amène une certaine lourdeur. Ce n'est pas passionnant, pourtant c'est encore un des plus grand mystère de la sphère criminelle! Mais la façon dont c'est raconté et amené n'apporte pas grand chose. Surtout quand on connaît déjà les détails des crimes de Jack l’Éventreur. J'ai lu il y a quelques années l'enquête de Patricia Cornwell et j'avais adoré! c'était passionnant! Mais là...rien. 
En plus, quand on voit ce qu'en fait l'auteur par la suite c'est plutôt décevant. Le choix des victimes par le tueur est vite mis au jour et ça reste un peu bancal. La fin, avec la révélation du tueur n'a presque ni queue ni tête. Tout au long du récit, on soupçonne une personne sans réussir à lui mettre la main dessus. Et au fil du récit, on se rend compte que cette personne a un lien avec Lacey, ce qui explique la fixette que le tueur fait sur elle. Mais alors...qu'est-ce que c'est abracadabrantesque. C'est très brouillon et franchement j'ai trouvé que c'était du n'importe quoi.
Tout ce que j'ai aimé c'est l'attirance entre Lacey et Joesbury...seul élément qui m'avait également plu dans le deuxième opus.

   Ce qui est le plus décevant c'est que l'auteur a de bonnes idées mais elle n'arrive pas à les exploiter. Et encore je trouve que le deuxième tome est meilleur parce que la fin de celui-ci franchement. On annonçait quelque chose de surprenant, de phénoménal (commentaires de grands journaux) mais franchement ça m'a plutôt déçu et agacé. Grosse déception donc que ce roman. Je m’attendais à ce que le premier volet soit meilleur que le deuxième, mais c'est le contraire.

2 commentaires:

  1. Mince, je lis beaucoup d'avis négatifs sur l'auteur... J'avais adoré Venin à l'époque et je crains d'être déçue par ce titre et par Sous emprises...

    RépondreSupprimer
  2. Je fais l'impasse alors ...
    "Venin" a de bonnes critiques ! si j'en lis un ce sera celui-là ! ;)

    RépondreSupprimer