Accéder au contenu principal

L'appartement témoin de Tatiana de Rosnay

Résumé: 

" J'ai tout de suite aimé cet appartement. D'abord parce qu'il se trouvait rive gauche, et que je n'y avais jamais habité. Ma jeunesse s'était déroulée à Passy; l'épisode marié-père de famille: boulevard des Batignolles; et vieux divorcé: rue Quentin-Bauchart. "   
"La rive gauche m'attirait comme un aimant, peut-être parce que quelques-unes de mes maîtresses y avaient vécu, et que j'ai souvent traversé la seine au petit matin pour regagner le dix-septième poussiéreux, le banal huitième, le sourire aux lèvres et une odeur de femme sur les doigts, savourant le goût de ces nuits d'amour illicites à Saint-Germain-des-Prés, à Montparnasse, ou à Denfert-Rochereau. " 

L'apprentissage de la vie est-il une question d'âge? le regard acide d'un proche, des événements aussi inattendus qu'étranges peuvent soudain modifier une existence.

Entraîné de New York à Venise sur les traces d'une femme mystérieuse, ce quinquagénaire blasé découvrira-t-il enfin le bonheur perdu dont la nostalgie n'a cessé de le poursuivre?

Mon avis: 

Ce premier roman de Tatiana de Rosnay m'a beaucoup enthousiasmé en début de lecture. Je retrouvais un peu le schéma narratif d'un autre roman de cet auteur: Elle s'appelait Sarah. En effet, cet homme divorcé décide de recommencer sa vie en emménageant dans un nouvel appartement; et au bout de quelques jours, des apparitions fantomatiques se manifestent devant lui. La vision se fait de plus en plus nette au fil des jours. Pensant d'abord avoir une tumeur au cerveau générant des hallucinations, cet homme doit finalement se rendre à l'évidence: c'est bien une image résiduelle du passé qui ne cesse de lui apparaître. Mais pourquoi? Commence alors une enquête de voisinage pour savoir qui habitait cet appartement auparavant. Qui est donc cette belle jeune femme jouant du piano et chantant du Mozart? Qu'est devenue la petite fille assise près d'elle?
Cette quête va mener notre homme à l'étranger, tellement elle est devenue obsessionnelle et vitale pour lui. Ça en devient viscérale. Car bien plus que le passé, c'est un futur qu'il recherche. Car cet homme, en même temps que cette quête, parvient à mener une rétrospective de sa vie -peu glorieuse- et constate qu'en fait, il n'est jamais tombé amoureux et n'a jamais été véritablement heureux. 
Cette enquête,que son entourage ne comprend pas ou ignore,va se révéler difficile, longue...notre homme va perdre jusqu'à son travail, dépenser ses économies pour retrouver une femme dont il est fou amoureux.
Au final, l'histoire nous conte la vie gâchée d'un homme: gâchée par lui dans le passé et sans vraiment d'avenir.

Je dois dire que je m'attendais à autre chose. Je ne veux pas révéler les rebondissements de l'histoire mais j'osais espérer quelque chose de mieux, de plus "happy end"... mais en même temps, quant on voit la personnalité de notre anti-héros...ce n'est pas très étonnant.
On peut déplorer quelques longueurs, notamment le passage à Venise, assez ennuyeux. j'ai sauté des passages afin d'arriver au vif du sujet. 

En conclusion, j'ai passé un bon moment avec ce livre. Je suis contente de découvrir Tatiana de Rosnay par son 1er roman, déjà annonciateur des suivants. 
Je remercie June, qui, grâce à son challenge, me fait découvrir de nouvelles histoires et de nouveaux auteurs.

 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Lettre d'une inconnue de Stefan Zweig

Stefan Zweig Lettre d’une inconnue lecture commune organisée par Carnetdelecture   Résumé et extrait : « R…, le romancier à la mode, rentrait à Vienne de bon matin […]. Il acheta un journal à la gare ; ses yeux tombèrent sur la date et il se rappela aussitôt que c’était celle de son anniversaire "Quarante et un ans"[…] Il rentra chez lui […]. Son domestique […] lui apporta son courrier sur un plateau […]. Il mit de côté une lettre dont l’écriture lui était inconnue.[…]Elle ne portait ni adresse d’expéditeur, ni signature "C’est étrange" pensa-t-il[…]. Comme épigraphe ou comme titre, le haut de la première page portait ces mots. A toi qui ne m’as jamais connue. » Avis : Que dire… au lycée j’étais tombée sous le charme d’André Breton et aujourd’hui je tombe amoureuse de l’écriture de Stefan Zweig . Lettre d’une inconnue est une nouvelle issue du recueil Amok ou le fou de Malaisie. Je vais essayer de

Les filles au chocolat tome 5 (et dernier) : Coeur Vanille de Cathy Cassidy

Résumé:      Honey, 15 ans, est l'aînée des soeurs Tanberry. Elle accepte mal le divorce de ses parents et ne supporte pas le nouveau compagnon de sa mère. Elle décide de rejoindre son père en Australie. Lui aussi a une nouvelle vie. Le lycée que fréquente Honey est strict et des photos compromettantes apparaissent sur sa page personnelle du réseau social Spiderweb. Mon avis:      Honey est depuis le premier tome de cette série la petite peste de la famille. Mais derrière cette façade se cache une jeune fille qui souffre, qui n’a jamais accepté le départ de son père, qui cherche par tous les moyens à se faire aimer et qui est en quête de son identité.    Dans les tomes précédents, Honey était entrée dans une spirale auto destructrice. Mais elle compte bien prendre un nouveau départ, en Australie, auprès de son père.  Mais tout ce qu'elle s'était imaginé va tomber à l'eau car son père est loin de correspondre à l'image qu'elle se fait

Les ailes d'émeraude d'Alexiane de Lys

Résumé: « A bientôt 18 ans, Cassiopée est contrainte de quitter l’orphelinat où elle vit depuis l’accident qui a tué sa mère. Seule au monde est lâchée dans la ville, elle a la désagréable et persistante impression d’être suivie… Un soir, elle est violemment agressée par deux inconnus. Très mal en point, elle est sauvée de ce mauvais pas par un mystérieux et séduisant garçon, Gabriel. Leur rencontre n’est pas un hasard. Grâce à lui, Cassiopée découvre sa véritable nature: elle appartient aux Myrmes, un peuple ailé doté d’incroyables pouvoirs sensoriels. En plein métamorphose, la jeune fille se lance dans cet univers totalement nouveau avec l’espoir de percer, enfin, les mystères de son passé. » Mon avis:    Tout d'abord je tiens à remercier Alexiane de Lys pour son sourire puisque j 'ai eu la chance de la rencontrer lors d'une dédicace organisée à Reims. C'est une auteure très abordable, simple et j'espère la revoir un jour prochain pour son s