Accéder au contenu principal

Hunger Games le film



Résumé 
 Adapté du livre de Suzanne Collins ce film offre une vision futuriste des Etats-Unis devenus un monde totalitaire : Panem.
Cette société inégalitaire est divisée en 12 districts. Afin de maintenir l’ordre et d’empêcher les soulèvements, le pouvoir a créer les « Jeux de la faim ». Les règles sont simples : chaque district doit fournir 2 adolescents. Au total 24 candidats seront tirés au sort et devront s’entre-tuer. De ces jeux de la mort télévisés, un seul survivra…

Tout d’abord je tiens à préciser que j’avais lu bon nombre de critiques et d’avis sur les romans. Quand le film est sorti au cinéma je n’ai pas pu aller le voir et c’est donc avec une certaine impatience que j’attendais la sortie DVD. Le jour de la sortie je suis allée l’acheter et l’ai visionné le jour même avec ma fidèle acolyte A avec qui je partage de longs après-midi et soirées films et séries (Vive Doctor Who ! ^ ^)


Après tant d’attente est-ce que ça valait le coup ???

Ce qui en ressort c’est que je ne regrette pas mon achat et que cela me donne envie de lire et de voir la suite des aventures de Katniss et Peeta, les 2 personnages principaux.

Les premières images….

Le film commence par une incursion au cœur du district 12, district où règne la pauvreté et où la population semble désœuvrée. On y fait la découverte de Katniss, notre héroïne, jeune fille douée pour la chasse, sensible et dévouée, prête à tout pour protéger sa famille. Le jour du tirage au sort, tous les adolescents sont rassemblés dans une grande cour, qui n’est pas sans rappeler les camps de la mort où les juifs étaient rassemblés en rang dans l’attente de leur sort.
Quand vient le moment du tirage au sort, c’est la jeune sœur de Katniss qui est choisie. Katniss décide de prendre sa place en se portant volontaire. Elle partira ensuite pour la capitale avec Peeta, le garçon tiré au sort. Après la cérémonie de présentation des « tribus », Katniss et Peeta suivent un entraînement jusqu’au jour où commencent les Hunger games…




Ce que j’ai aimé…

Les personnages sont attachants et on éprouve vite du  plaisir mais aussi de l’appréhension pour la jeune Katniss. Même si les candidats tombent au départ comme des mouches, ce n’est pas gore, aucun plan n’est malvenu.



Au niveau visuel, j’ai aimé le contraste entre les tons gris du district 12 et les tons colorés et clinquant de la capitale. On montre grâce à cela les inégalités criantes qu’il existe au sein du pays mais aussi entre tribus. Certaines ont été entraînées dès leur plus jeunes âges alors que Katniss et Peeta, nos héros, n’y étaient pas préparés. 










Chose que je trouve originale, c’est le système des sponsors et l’intervention scénaristique de la réalisation et des « maîtres du jeu ». Big Brother est partout et joue avec la vie de ces jeunes adolescents et on tremble et on espère pour nos héros.
Ce que l’on retient de ce film c’est cette société d’injustice, de compétition mise en place par le pouvoir pour museler la population ainsi que le voyeurisme des télés-réalité, véritable reflet de notre société actuelle où l’on se délecte de tout et n’importe quoi.
Bien qu’il y ai eu Battle Royale dans le même genre –en beaucoup plus gore et vicieux- l’œuvre garde une originalité et une fraîcheur.
Mention spéciale à Stanley Tucci et Lenny Kravitz ^ ^






En conclusion…

J’ai d’or et déjà ajouté dans ma wish list les 3 tomes d’Hunger games qui sortent en poche au mois d’octobre ^ ^

Commentaires

  1. Agréablement surprise par ce film !

    RépondreSupprimer
  2. J'ai adoré le film et la trilogie en livres également. Un vrai coup de coeur.

    RépondreSupprimer
  3. Un site Web cool et même chic pour regarder une variété de films https://voirfilms.zone/ Et c’est totalement gratuit, je vous conseille donc au moins de vous en familiariser, vous ne le regretterez pas

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Lettre d'une inconnue de Stefan Zweig

Stefan Zweig Lettre d’une inconnue lecture commune organisée par Carnetdelecture   Résumé et extrait : « R…, le romancier à la mode, rentrait à Vienne de bon matin […]. Il acheta un journal à la gare ; ses yeux tombèrent sur la date et il se rappela aussitôt que c’était celle de son anniversaire "Quarante et un ans"[…] Il rentra chez lui […]. Son domestique […] lui apporta son courrier sur un plateau […]. Il mit de côté une lettre dont l’écriture lui était inconnue.[…]Elle ne portait ni adresse d’expéditeur, ni signature "C’est étrange" pensa-t-il[…]. Comme épigraphe ou comme titre, le haut de la première page portait ces mots. A toi qui ne m’as jamais connue. » Avis : Que dire… au lycée j’étais tombée sous le charme d’André Breton et aujourd’hui je tombe amoureuse de l’écriture de Stefan Zweig . Lettre d’une inconnue est une nouvelle issue du recueil Amok ou le fou de Malaisie. Je vais essayer de

Cyanure de Camilla Läckberg

    Résumé:   Martin Molin accompagne sa petite amie Lisette sur l'île de Valö pour une réunion de famille juste avant Noël. Mais au cours du premier repas, le grand-père, un magnat industriel, meurt étouffé, juste après avoir annoncé à ses enfants qu'il les a déshérités. Martin se rend vite compte qu'il a été assassiné au cyanure. Une tempête de neige fait rage, l'île est isolée du monde et Martin décide de mener l'enquête.   Avis : Ce roman se lit très vite, en seulement quelques heures. Il faut dire que ce roman ne compte que 150 pages. Cette histoire me rappelle un bon petit Agatha Christie , en moins dense, mais on retrouve l’ambiance et les codes. Un meurtre est commis au sein d’une famille riche, où l’héritage est au centre de toutes les préoccupations. Qui dit grande famille, dit secrets . Et on peut dire que derrière chacun des personnages se cache un être très souvent méprisable et abject.   On dit souvent que l’argent révèle la véritable pe

Driven #1 de K. Bromberg

Résumé:    Pour se protéger de déboires passés, Rylee Thomas est toujours dans le contrôle d'elle-même jusqu'au jour où elle rencontre le seul homme qui, justement, pourrait lui donner envie de lâcher prise... Colton Donavan, un boy superbe, arrogant et ténébreux, habitué à obtenir tout ce qu'il désire. Une histoire d'amour torride entre une femme qui cherche à se reconstruire et un pilote de course intrépide, constamment sur le fil du rasoir, qui repousse toujours plus loin ses propres limites comme celles des autres. Mon avis:    Nouvelle romance érotique éditée par Hugo roman, je l'attendais avec impatience car elle avait pour cadre le monde de la course automobile, milieu sportif peu exploité, peu connu et qui me plaît car je suis la Formule 1.  J'ai donc était un peu déçue de voir que la course automobile était vraiment anecdotique dans ce premier tome car mise à part un épisode où le héros fait des essais et invite notre héroïne à y assi