Accéder au contenu principal

Meurtres en majuscules de Sophie Hannah

Résumé:

   Et dire que Hercule Poirot voulait s’accorder des vacances, histoire de reposer ses petites cellules grises en surchauffe ! Pour cela, au lieu de prendre le large, il choisit de se réfugier incognito dans une pension londonienne. Mais voici que l’aventure frappe à sa porte, alors qu’il souhaitait se mettre au vert… 

Mon avis: 

   Je l'attendais ce livre! J'en avais entendu parler il y a quelques mois et j'ai eu la bonne surprise de voir qu'il sortait en septembre donc le jour J,  j'étais à la librairie.

   Qu'est-il ressorti de ma lecture? Tout d'abord je tiens à dire que j'ai pris plaisir à retrouver le petit détective belge. On a vu bon nombre de réécritures du mythe Holmésien mais pas encore de réécritures mettant en scène un des héros d'Agatha Christie. L'auteur a su rester fidèle au personnage de Poirot: ses mimiques, ses habitudes, sa façon de s'exprimer en parlant de lui à la troisième personne, sa condescendance ...mais voilà , a trop vouloir coller au style de Christie, l'auteur s'est un peu perdue. Oui, Sophie Hannah reste fidèle aux mécanismes mis en place par la grande reine du crime, mais hélas sans originalité. 
   Dans ce roman, Poirot se retrouve confronté à trois morts mystérieuses dans un hôtel de Londres. 3 morts, 3 chambres, 3 étages et 3 personnes venant du même village...quel secret lie ces trois personnages? C'est ce que devra découvrir ce cher Poirot et son acolyte de Scotland Yard, Catchpool. Concernant ce dernier, il est un peu le pendant qu'était Hastings dans les aventures d'Hercule Poirot d'Agatha Christie. Dans ce roman, il sert un peu de faire valoir au détective belge. Ce que je déplore c'est que ce personnage, qui est quand même un enquêteur de SY, passe pour un personnage plat,d'une intelligence inférieure à Poirot mais aussi un inspecteur peureux, hésitant et peu sur de lui. Et c'est dommage. Car ce personnage aurait pu être davantage charismatique. De même, Catchpool a une réelle aversion pour les cadavres, et notamment ceux de cette affaire où les corps sont disposés avec respect, comme dans une cérémonie mortuaire. L'auteure fait souvent référence à ce malaise, le personnage évoque brièvement des souvenirs d'enfance mais le tout reste peu travaillé, peu subtil et peu intéressant.Le lecteur se pose des questions sur son passé: a t-il était témoin d'un meurtre, a t-il subit des sévices ??? Pour au final ne pas avoir de révélations ni davantage d'informations sur le passé du jeune inspecteur.
   L'enquête, elle, est intéressante. J'ai bien aimé voir Hercule Poirot de nouveau en action mais aussi la virée de Catchpool dans le village des trois victimes. Les personnages, l'ambiance du petit village où le silence est roi, les messes basses, les habitants qui fuient...la révélation finale devant toute une assemblée, ça rappelle énormément les romans "originaux". Par contre je regrette la fin qui pour moi traîne en longueur. Je trouve qu'il y a beaucoup de répétitions et j'avoue avoir sauté quelques passages. 

   Au final, j'ai trouvé cette lecture agréable. Le roman n'est pas à la hauteur de ceux écrits par Agatha Christie mais comment lui reprocher? La tâche s'avérait ardue dès le départ et je trouve qu'elle s'en sort quand même bien.


Commentaires

  1. Je ne savais pas qu'il y avait un auteur qui reprenait le personnage mythique d'Agatha Christie ! J'ai appris quelque chose.

    Rien à voir mais je ne sais pas où le mettre sinon : j'adore ton header ;) ! Je suis en train de le lire, j'attends qu'une seule chose le finir pour regarder la série !!!

    RépondreSupprimer
  2. Alors ma Vivi, tu nous le mets dans le challenge de la Licorne celui-ci !

    J'avoue qu'elle s'attaque à un mythe ... faut assurer ! ;) Je ne suis pas trop convaincue !

    RépondreSupprimer
  3. c'est toujours avec beaucoup d'appréhensions que j'appréhende ce genre de livres, mais pourquoi pas...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Lettre d'une inconnue de Stefan Zweig

Stefan Zweig Lettre d’une inconnue lecture commune organisée par Carnetdelecture   Résumé et extrait : « R…, le romancier à la mode, rentrait à Vienne de bon matin […]. Il acheta un journal à la gare ; ses yeux tombèrent sur la date et il se rappela aussitôt que c’était celle de son anniversaire "Quarante et un ans"[…] Il rentra chez lui […]. Son domestique […] lui apporta son courrier sur un plateau […]. Il mit de côté une lettre dont l’écriture lui était inconnue.[…]Elle ne portait ni adresse d’expéditeur, ni signature "C’est étrange" pensa-t-il[…]. Comme épigraphe ou comme titre, le haut de la première page portait ces mots. A toi qui ne m’as jamais connue. » Avis : Que dire… au lycée j’étais tombée sous le charme d’André Breton et aujourd’hui je tombe amoureuse de l’écriture de Stefan Zweig . Lettre d’une inconnue est une nouvelle issue du recueil Amok ou le fou de Malaisie. Je vais essayer de

Les filles au chocolat tome 5 (et dernier) : Coeur Vanille de Cathy Cassidy

Résumé:      Honey, 15 ans, est l'aînée des soeurs Tanberry. Elle accepte mal le divorce de ses parents et ne supporte pas le nouveau compagnon de sa mère. Elle décide de rejoindre son père en Australie. Lui aussi a une nouvelle vie. Le lycée que fréquente Honey est strict et des photos compromettantes apparaissent sur sa page personnelle du réseau social Spiderweb. Mon avis:      Honey est depuis le premier tome de cette série la petite peste de la famille. Mais derrière cette façade se cache une jeune fille qui souffre, qui n’a jamais accepté le départ de son père, qui cherche par tous les moyens à se faire aimer et qui est en quête de son identité.    Dans les tomes précédents, Honey était entrée dans une spirale auto destructrice. Mais elle compte bien prendre un nouveau départ, en Australie, auprès de son père.  Mais tout ce qu'elle s'était imaginé va tomber à l'eau car son père est loin de correspondre à l'image qu'elle se fait

Les ailes d'émeraude d'Alexiane de Lys

Résumé: « A bientôt 18 ans, Cassiopée est contrainte de quitter l’orphelinat où elle vit depuis l’accident qui a tué sa mère. Seule au monde est lâchée dans la ville, elle a la désagréable et persistante impression d’être suivie… Un soir, elle est violemment agressée par deux inconnus. Très mal en point, elle est sauvée de ce mauvais pas par un mystérieux et séduisant garçon, Gabriel. Leur rencontre n’est pas un hasard. Grâce à lui, Cassiopée découvre sa véritable nature: elle appartient aux Myrmes, un peuple ailé doté d’incroyables pouvoirs sensoriels. En plein métamorphose, la jeune fille se lance dans cet univers totalement nouveau avec l’espoir de percer, enfin, les mystères de son passé. » Mon avis:    Tout d'abord je tiens à remercier Alexiane de Lys pour son sourire puisque j 'ai eu la chance de la rencontrer lors d'une dédicace organisée à Reims. C'est une auteure très abordable, simple et j'espère la revoir un jour prochain pour son s