dimanche 28 octobre 2012

Irish Coffee



Irish Coffee de Carol Higgins Clark , 2007



Résumé des éditeurs:



La verte Irlande et ses paysages sauvages et romantiques : c’est, après un mariage mouvementé, le cadre idyllique du voyage de noces de la détective Regan Reilly et de son mari Jack. Mais à leur arrivée à Hennessy Castle, rien ne se passe comme prévu : Regan croit apercevoir un fantôme, une alerte au feu sème la panique et une précieuse nappe, œuvre d’une dentelière qui hanterait toujours le manoir, disparaît.

Carol Higgins Clark nous entraîne avec humour dans un suspense plein de mystère et de rebondissements, qui finirait presque par nous faire croire aux revenants !

Personnages pittoresques et folklore irlandais garantis…



Mon avis: 

Premier Higgins Clark que je lis ! eh oui je n’ai jamais lu de Mary Higgins Clark (mais je pense que ça ne saurait tarder) et c’est avec un roman de sa fille, Carol, que je me suis lancée. Irish Coffee m’a d’abord attiré par son titre. Etant allée en Irlande (à Galway en plus ! petite ville du Connemara où se déroule notre histoire ^^)  au mois d’avril cette année, je n’ai pu résister. S’ajoute à cela un résumé avec certains mots magiques qui résonnent à mon oreille et me lancent des appels comme les sirènes à ce bon vieux Ulysse : Manoir, Fantôme, Mystère.

C’est donc sans grande hésitation qu’il s’est retrouvé dans mon panier !



Comme le stipule le résumé, l’histoire se déroule en Irlande, dans un château, où nos deux héros passent leur lune de miel. Lune de miel qui n’en a que le nom puisque dès la première nuit un incendie se déclare dans les cuisines… est-ce un accident ou est-ce prémédité ?  la question ne reste pas longtemps en suspens, puisque 2 individus ont profité de la cacophonie et de la confusion pour voler une nappe en dentelle de plus de 2OO ans, fierté du château et d’une valeur inestimable.  Et si c’était l’œuvre des mystérieux voleurs Jane et John Doe ? Ayant bon nombre de larcins à leur actif, toujours poursuivis, maîtres dans le déguisement, ils ont justement décidés de provoquer Jack, chef de la brigade spéciale de New-York en lui laissant un bristol comme à leur habitude :



DÉSOLÉS DE VOUS AVOIR MANQUES !

NOUS ADORONS LES NAPPES DE DENTELLE

-          SURTOUT SI ELLES SONT FABRIQUÉES PAR UNE REILLY.

BON VOYAGE DE NOCES !

JANE ET JOHN DOE .



 Débute ainsi une course poursuite dans la campagne irlandaise.



Dans cette intrigue, nous suivons trois couples : les Reilly qui enquêtent, les Doe qui ont commis le vol et s’apprêtent à en commettre un nouveau et un couple d’escrocs qui recherchent des tableaux….c’est un véritable chassé-croisé.  Et plus l’histoire avance, plus leur rencontre est imminente.



Aucun meurtre dans ce livre mais une histoire de voleurs et d’escrocs. Cette histoire reste agréable à lire même si le suspense est loin d’être à son comble. On se doute bien que le chassé croisé va aboutir à l’arrestation des voleurs. Cependant, même si l’intrigue est prévisible, les personnages –principaux et secondaires- n’en restent pas moins attachants. On prend plaisir à les suivre dans toutes leurs turpitudes et l’humour nous fait passer un agréable moment.

J’ai pris plaisir à traverser la campagne du Comté de Galway ; ça me rappelle mon voyage.

Dommage que le manoir et ses mystères n’aient pas été mis plus en avant. Le manoir aurait pu être le lieu idéal pour un bon petit meurtre et une enquête à la Agatha Christie.
De même, on déplorera le fait que l'éditeur est catalogué ce livre dans la catégorie Thriller .

2 commentaires:

  1. EXACTEMENT ce que j'aurai écrit si j'avais fait cette chronique..! Au poil VIVI, nos goûts sont très proches ! et j'ai aussi le souvenir de mon voyage en Irlande à la lecture de ce livre ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. eh oui ma chère Licorne!!! ^ ^ j'espère qu'on pourra parler de plein de livres qu'on a lu!!!

      Supprimer