samedi 15 février 2014

Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire de Lemony Snicket



Résumé: 

Prudence, prudence! Pour lire ce livre il faut être prêt à affronter mille choses déplaisantes... Toutes l'histoire des Orphelin Baudelaire a de quoi fendre le cœur.... Ils sont trois : Violette, une fille de 14 ans à l'intelligence scientifique, Klaus, un garçon de 12 ans qui lit sans cesse et Prunille, une petite fille qui mord tout ce qui passe à portée de dents. Ils ont été élevés par des parents extrêmement gentils qui disparaissent dans un horrible incendie. Désormais orphelins, à la tête d'une immense fortune dont ils ne pourront jouir qu'à la majorité de Violette, les trois enfants sont placés chez divers membres de leur famille. L'homme qui les place est Mr Poe, un banquier un peu terne mais bien intentionné, exécuteur testamentaire des parents Baudelaire. Malheureusement, la richesse des enfants a attiré l'attention du cupide comte Olaf, un parent éloigné, acteur et maître du déguisement. Les pauvres Orphelins peuvent-ils lui échapper ?

Mon avis: 

   Voilà un petit moment que je lorgne sur cette série et c'est finalement la sortie de ce nouvel intégrale qui m'a convaincu. Après achat j'ai tout de suite commencé ma lecture et j'ai adoré!
Ce volume regroupe les 3 premiers tomes, la série en comptant treize au total. C'est donc avec Tout commence mal..., Le laboratoire aux serpents et Ouragan sur le lac que nous commençons notre immersions dans la vie trépidantes des orphelins Baudelaire.


   Ce que j'ai tout de suite aimé dans ces romans, c'est la narration et la place omniprésente de l'auteur. Intervenant dans le récit de manière ponctuelle, il mêle habillement commentaires personnels et fiction, ce qui fait de lui un des personnages principaux de l'histoire. Le récit se démarque par les traits d'humour, souvent noirs, qui se distillent à travers l’histoire, rendant ce roman très original et loufoque.


   Les personnages sont également bien travaillés. Les orphelins sont très intelligents et non dépourvus de talents. Même si Prunille est petite, elle intervient autant que les autres, de manière très drôle, son langage se limitant aux seuls gazouillis que l'auteur nous traduit habilement et de manière très humoristiques. 
Les personnages secondaires sont également un pure délice! Mr Poe, le banquier funeste des Baudelaire, est présent au fil des tomes, accompagnant les enfants dans chacun de leur nouveau foyer (eh oui...une sorte de malédiction semble poursuivre les orphelins...disons qu'il arrive très souvent malheur aux personnes qui les accueillent, et ce depuis que le méchant de l'histoire, le Comte Olaf, s'est avéré être une pure canaille chez qui ils ne pouvaient absolument pas vivre...). L'oncle Monty et ses serpents, la tante Agrippine et son amour pour la grammaire sont également des personnages très originaux et d'une drôlerie extraordinaire!


   Les dialogues sont donc assez savoureux. Très souvent, l'auteur a recours au registre de l'absurde, ce qui rend la situation des enfants Baudelaire moins dramatique et plus légère. 

   Au fil des tomes, on remarque qu'une mécanique s'installe: les enfants sont placés dans un nouveau foyer par Mr Poe, puis vient le retour du Comte Olaf déguisé qui fait tout pour mettre la main sur le magot, les orphelins font tout pour se dépêtrer de ce guêpier et de convaincre Mr Poe qu'ils sont en danger et enfin, le Comte Olaf est démasqué mais jamais arrêté...je dirai que ce dernier élément est un petit bémol...à chaque nouvelle histoire on sait, que d'une manière ou d'une autre, le Comte Olaf va revenir... mais comment? ce point en revanche est assez drôle car ce cher Olaf, comédien de métier, en est un excellent (sauf pour les enfants) et ils trouvent toujours le moyen de revenir sur le devant de la scène dans la peau d'un autre; la palme étant pour ces trois tomes, sa métamorphose en capitaine à la jambe de bois et au bandeau sur l’œil dans Ouragan sur le lac !

   Vous l'aurez compris, je recommande vivement cette série car je la trouve très originale et rafraîchissante. J'aime les aventures que nous narre l'auteur et j'ai hâte de découvrir les suivantes. 

   A noter qu'une adaptation cinématographique a vu le jour en 2004 avec dans la peau du Comte Olaf le très brillant Jim Carrey mais encore Meryl Streep (Tante Agrippine) ou Jude Law (Lemony Snicket) !

4 commentaires:

  1. J'ai eu le même ressenti que toi quand j'ai commencé la série mais j'ai fini par me lasser....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je peux comprendre car c'est toujours la même mécanique qui revient à chaque tome! je verrai bien si je me lasse ^ ^

      Supprimer
  2. J'ai passé de très bons moments de lecture avec cette série jusque là ! il me reste les 3 derniers tomes à acquérir et lire :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. hihi ^ ^ moi je vais acheter les intégrales! les 5 sont prévus cette année!

      Supprimer