mardi 12 novembre 2013

Starters de Lissa Price


Résumé:

Dans un futur proche : après les ravages d’un virus mortel, seules ont survécu les populations très jeunes ou très âgées : les Starters et les Enders. Réduite à la misère, la jeune Callie, du haut de ses seize ans, tente de survivre dans la rue avec son petit frère. Elle prend alors une décision inimaginable : louer son corps à un mystérieux institut scientifique, la Banque des Corps. L’esprit d’une vieille femme en prend possession pour retrouver sa jeunesse perdue. Malheureusement, rien ne se déroule comme prévu… Et Callie réalise bientôt que son corps n’a été loué que dans un seul but : exécuter un sinistre plan qu’elle devra contrecarrer à tout prix !

Mon avis:


Roman de science-fiction pour la jeunesse, Starters nous plonge dans un univers futuriste et dystopique dans lequel le monde a connu une guerre chimique. Bon nombre d’adultes sont morts, n’ayant pu se faire vacciner. Seuls restes les plus riches (les Enders), qui vivent dans le luxe et l’insouciance, occupent les postes à responsabilités tandis que les enfants dont les parents sont morts, vivent dans la rue, squattent des immeubles abandonnés et tentent d’échapper aux Enders. Car ces jeunes orphelins sont traqués afin d’être enfermés dans des orphelinats, institutions cachant un univers carcéral impitoyable pour jeunes.

Notre jeune héroïne, Cassie, décide de se rendre à la « Banque des Corps », société qui propose aux riches et vieux Enders de louer à un prix exorbitant et pour une durée variable, le corps de jeunes adultes ; afin de se faire un peu d’argent pour nourrir et mettre à l’abri son petit frère malade. Cassie doit donc louer son corps à trois reprises afin de toucher une importante somme d’argent. Si les premiers essais s’avèrent concluant et sans dommage, les suivants vont entraîner Cassie dans une machination bien trop importante pour elle. La cohabitation avec la locataire va s’avérer inédite et Cassie va apprendre que le « Bureau des corps » est prêt à tout pour gagner de l’argent même si cela s’avère immoral au plus haut point. Car c’est bien la vie de nombreux enfants et adolescents qui se retrouvent menacée, dont celle de son frère.



En commençant ce livre je ne pensais pas du tout que l’intrigue aller prendre cette tournure et cela m’a beaucoup plu ! J’ai été embarquée dans cette histoire et j’ai enchaîné les pages et les chapitres jusqu’à en avoir terminé.

Le sujet de la marchandisation des corps, de l’usage de la science à mauvais escient est le cœur de l’intrigue. Les Enders ont mis leurs valeurs et leur moralité de côté afin de profiter d’une jeunesse perdue, qui est derrière eux mais qu’ils peuvent revivre à l’infini, au détriment de jeunes adolescents.

De nombreux mystères planent sur ces Enders. Comment se fait-il qu’ils vivent aussi longtemps ? Qui est le mystérieux « Vieux », patron de la banque des corps qui semble avoir des relations très haut placées ? Cassie parviendra t-elle à lui échapper ? J’espère que le deuxième tome répondra à ces interrogations. En attendant il me tarde de le lire !!!


5 commentaires:

  1. J'ai ce livre dans ma PAL depuis un moment et il me tarde de le lire !

    RépondreSupprimer
  2. Comme toi, il m'a beaucoup plu à ma grande surprise.
    J'ai hâte de lire "Enders".

    RépondreSupprimer
  3. Une très bonne dystopie jeunesse qui m'a bien plu et qui présage une suite pleine de rebondissements !

    RépondreSupprimer
  4. Tu verras le tome 2 répond aux questions que l'on se pose, même si certaines restent encore dans l'ombre.

    RépondreSupprimer
  5. J'en ai pas mal entendu parler, et ton avis achève de me convaincre... Hop dans la WL !

    RépondreSupprimer