mercredi 15 mai 2013

Le protectorat de l'ombrelle tome 3: Sans Honte


Résumé: 

Lady Alexia Woolsey est indiscutablement le scandale de la saison londonienne.
Après les événements survenus en Écosse, elle est retournée vivre chez ses parents. La reine Victoria l’a exclue du Cabinet fantôme, et la seule personne qui pourrait donner une explication à sa délicate condition actuelle, Lord Akeldama, a inopinément quitté la ville. Pour couronner le tout, Alexia découvre que les vampires de Londres ont juré sa mort.
Tandis que Lord Maccon met toute son énergie à boire, et que le Professeur Lyall tente désespérément de maintenir la cohésion au sein de la meute Woolsey, Alexia s’enfuit en Italie à la recherche des mystérieux Templiers. Ils sont les seuls à pouvoir l’aider. Mais ils pourraient aussi s’avérer pires que les vampires. Surtout armés de pesto.

Mon avis: 

Gail Carriger nous avait laissé pantois à la fin du tome 2! Le cliffhanger final laissait présager un tome 3 remplis de rebondissements, de situations rocambolesques, de dialogues savoureux et ça a été le cas!

Afin de s'aérer l'esprit, Alexia décide de partir en Italie avec Mme Lefoux et Floote, fidèle majordome des Tarabotti. Traversant la France, pays peuplé d'étranges moustachus, ils arrivent finalement en Italie, à Florence, où vivent les Templiers, ces moines guerriers habillés avec "d'horribles chemises de nuit" et qui semblent bien avoir des informations sur les sans âme; informations qui pourraient beaucoup aider Alexia et son époux. 

Encore beaucoup d'humour et des révélations importantes pour la suite de l'histoire dans ce tome. on retiendra l'idée brillante et quelque peu farfelue de l'auteure de faire du pesto une arme anti-vampire ^^
beaucoup de trouvailles de la part de Gail Carriger dans ces romans, certaines nous faisant bien rire. C'est là le charme de cette série: le ton de l'auteure est un pur délice. Elle parvient a créer de nouvelles aventures tout en suivant le fil rouge qu'elle s'est fixée. Le couple Maccon est génial et que dire des personnages secondaires! loin d'être délaissés, ils prennent une place prépondérante dans l'histoire et on ne peut que les apprécier. Certains diront que Mme Lefoux est agaçante, mais pour moi elle reste très mystérieuse et elle reste, de par sa personnalité, un personnage très singulier. Vu la fin de l'histoire, Lord Akeldama devrait prendre une place encore plus importante dans les prochains tomes, pour notre plus grand plaisir!

Encore un excellent tome et vivement le prochain ^^

11/12

4/10

1 commentaire: