Accéder au contenu principal

Sous emprises de Sharon Bolton

Résumé:

À l’université de Cambridge, Evi Oliver, la psychiatre responsable des services de soutien psychologique, contacte Scotland Yard : une vague de suicides inquiétante frappe les étudiantes. Lacey Flint, jeune et jolie policière, est alors envoyée infiltrer les bancs de l’université. Une mission qu’elle compte remplir au plus vite : jouer les fragiles jouvencelles ne lui correspond guère. Mais, petit à petit, l’enquêtrice sûre d’elle et inébranlable vacille. D’étranges rêves peuplent ses nuits. D’ailleurs, s’agit-il bien de chimères ? Alors que les frontières de la réalité se brouillent et que le doute l’assaille, les griffes de l’angoisse l’étreignent et la portent au bord du gouffre. À croire que, dans l’ombre de son sommeil, quelqu’un joue de ses peurs pour mieux étendre son emprise sur elle…

Mon avis:

 Une couverture qui tape à l’œil, un résumé alléchant, j'attendais beaucoup de ce roman. Mais au final, j'ai un avis en demi-teinte sur ce thriller. 

   Tout d'abord, ce qui caractérise un thriller c'est le suspense. Ici, je trouve qu'il n'y en a pas tant que ça. On tourne autour du pot, on sait que Lacey Flint, l'héroïne, se rapproche mais il y a trop de longueurs et aucune surprise. L'auteur essaie de nous induire un peu en erreur mais elle ne pousse pas le vice assez loin. Les 100 dernières pages, l'étau se resserre mais j'ai trouvé que ça traînait en longueur encore une fois. J'aurais souhaité un dénouement plus rapide, avec plus d'action. Ici, à l'image du reste du roman, l'auteur fait durer... tout ça pour arriver à une fin décevante, presque bâclée. Pendant tout le roman, on sent une tension sexuelle entre les deux personnages principaux, on sait qu'ils sont attirés l'un par l'autre, qu'ils s'aiment et le lecteur attend un rapprochement entre les deux personnages...chose qui arrive à peu près à la toute fin mais qui reste frustrante pour le lecteur. L'auteur ouvre son roman avec notre héroïne prête à plonger dans le vide et le clôture aussi de la même façon. On sait que cela finit bien pour elle mais on attendait des retrouvailles entre les deux héros mais non...il faudra attendre le prochain roman. Roman dans lequel il y aura une ellipse et où, je suis sûre, leur relation en sera toujours au même point. Remarque, pourquoi pas, si cela nous permet de voir leur idylle se poursuivre.
   S'ajoute à cela une certaine confusion dès le début du roman avec l'alternance de chapitres courts, soit focalisés sur Lacey, soit sur Evi ou encore sur les meurtriers et les victimes, dont des flash back nous font revivre les événements qui ont conduit à toute cette histoire. Cette alternance est très déroutante au début du roman. On ne connaît pas encore bien les personnages qu'on doit switcher de l'un à l'autre.

   Après avoir énuméré tous ces points négatifs , parlons un peu du positif! Et il y en a puisque j'ai envie de découvrir le premier tome de la série avec Lacey Flint ainsi que les suivants. Un des gros points positifs, ce sont les personnages, Lacey Flint et Mark Joesbury. Ces deux personnages sont très attachants, par leur personnalité, et on prend plaisir à lire leurs joutes verbales, leur rapprochement mais aussi le refus de s'avouer leur amour. On est dans l'attente. On attend de voir évoluer leur relation, c'est véritablement ce qui m'a accroché.
   L'intrigue n'était à la base pas mauvaise mais je trouve que tout ce qui se cachait derrière est au final assez décevant. J'aurais voulu un psychopathe doté d'une intelligence extrême et pas ce que l'auteur nous a donné comme final. Par contre j'ai trouvé certaines scènes assez flippantes (simples mais efficaces) et je dois dire que l'idée de la persuasion, de la peur ressentie par les victimes qui les poussent au suicide m'a beaucoup plu! 

   Je lirai le tome 1 et les suivants pour retrouver les deux personnages principaux. L'intrigue du premier (Ecrit en lettres de sang) reprend les crimes commis par Jack l’Éventreur! J'ai donc bien envie de le découvrir!

   J'inscris cette lecture dans le challenge organisé par ma Lili!


Commentaires

  1. J'ai lu ton avis et je te suis : l'intrigue n'est pas vraiment là alors que l'idée initiale est excellente ! Je lirai aussi le premier tome je pense qu'il pourrait plus me plaire :) On sent qu'il y a du potentiel mais soit ça passe soit non ^^

    RépondreSupprimer
  2. Ah !!! tu nous mets le doute ma vivi avec cette chronique ! J'ai peur que les points négatifs l'emportent ... seuls ces deux lascars ont l'air d'avoir retenu ton attention, c'est le principal ! ... Merci de cette nouvelle participation a challenge !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Lettre d'une inconnue de Stefan Zweig

Stefan Zweig Lettre d’une inconnue lecture commune organisée par Carnetdelecture   Résumé et extrait : « R…, le romancier à la mode, rentrait à Vienne de bon matin […]. Il acheta un journal à la gare ; ses yeux tombèrent sur la date et il se rappela aussitôt que c’était celle de son anniversaire "Quarante et un ans"[…] Il rentra chez lui […]. Son domestique […] lui apporta son courrier sur un plateau […]. Il mit de côté une lettre dont l’écriture lui était inconnue.[…]Elle ne portait ni adresse d’expéditeur, ni signature "C’est étrange" pensa-t-il[…]. Comme épigraphe ou comme titre, le haut de la première page portait ces mots. A toi qui ne m’as jamais connue. » Avis : Que dire… au lycée j’étais tombée sous le charme d’André Breton et aujourd’hui je tombe amoureuse de l’écriture de Stefan Zweig . Lettre d’une inconnue est une nouvelle issue du recueil Amok ou le fou de Malaisie. Je vais essayer de

Cyanure de Camilla Läckberg

    Résumé:   Martin Molin accompagne sa petite amie Lisette sur l'île de Valö pour une réunion de famille juste avant Noël. Mais au cours du premier repas, le grand-père, un magnat industriel, meurt étouffé, juste après avoir annoncé à ses enfants qu'il les a déshérités. Martin se rend vite compte qu'il a été assassiné au cyanure. Une tempête de neige fait rage, l'île est isolée du monde et Martin décide de mener l'enquête.   Avis : Ce roman se lit très vite, en seulement quelques heures. Il faut dire que ce roman ne compte que 150 pages. Cette histoire me rappelle un bon petit Agatha Christie , en moins dense, mais on retrouve l’ambiance et les codes. Un meurtre est commis au sein d’une famille riche, où l’héritage est au centre de toutes les préoccupations. Qui dit grande famille, dit secrets . Et on peut dire que derrière chacun des personnages se cache un être très souvent méprisable et abject.   On dit souvent que l’argent révèle la véritable pe

Driven #1 de K. Bromberg

Résumé:    Pour se protéger de déboires passés, Rylee Thomas est toujours dans le contrôle d'elle-même jusqu'au jour où elle rencontre le seul homme qui, justement, pourrait lui donner envie de lâcher prise... Colton Donavan, un boy superbe, arrogant et ténébreux, habitué à obtenir tout ce qu'il désire. Une histoire d'amour torride entre une femme qui cherche à se reconstruire et un pilote de course intrépide, constamment sur le fil du rasoir, qui repousse toujours plus loin ses propres limites comme celles des autres. Mon avis:    Nouvelle romance érotique éditée par Hugo roman, je l'attendais avec impatience car elle avait pour cadre le monde de la course automobile, milieu sportif peu exploité, peu connu et qui me plaît car je suis la Formule 1.  J'ai donc était un peu déçue de voir que la course automobile était vraiment anecdotique dans ce premier tome car mise à part un épisode où le héros fait des essais et invite notre héroïne à y assi