Accéder au contenu principal

Les sentinelles tome 1 : Forgé dans le sang d'Alexandra Ivy

Résumé:

   Une danseuse de charme assassinée. Pas de suspect, pas de mobile et un seul indice : plus de cœur. Il n'en faut pas plus pour pousser le sergent Duncan O'Conner à demander l'aide d'une nécro : un de ces phénomènes de foire qui vivent sous le dôme du complexe tout proche de Valhalla. Mais lorsque Callie Brown s'introduit dans les derniers souvenirs de la victime, elle est loin de se douter du danger. Car ils vont se retrouver projetés dans une traque qui va mettre les dons de Callie à l'épreuve, la carrière d'O'Conner en jeu et leurs deux cœurs en point de mire.

Mon avis:

   Je connaissais Alexandra Ivy pour sa série précédente avec les gardiens dont j'avais lu quelques tomes et j'avais bien aimé. Mais là...j'avais vu des avis très enthousiastes qui parlaient de ce roman comme étant un croisement entre X-men et je ne sais plus quoi...bon alors je ne sais pas où il y a une ressemblance. Même ci les personnages de cette série sont des sortes de mutants, appelés "évolués, je trouve que ce n'est en rien ressemblant. En fait, le Valhalla m'a plutôt fait penser à l'univers des Psi dans Psi changelling mais en nettement moins bien. La encore, humains et "êtres aux capacités extraordinaires" vivent ensembles tout en étant très méfiants les uns envers les autres.

   Ce roman est une déception. L'intrigue est fade, l'action peu existante et les personnages ne sont pas du tout charismatiques, exceptée, la sentinelle de Callie, Fane. Ce dernier a déjà le physique de l'emploi dirais-je, c'est-à-dire beau gosse baraqué à la mine renfrognée, au caractère fort, loyal, protecteur bref...l'homme idéal. Ce qui n'est pas le cas du héros qui ne m'a pas convaincu. Ce personnage n'a aucune profondeur, il est juste primaire. Il ne pense qu'à mettre Callie dans son lit (il fantasme sur elle depuis des lustres), est très sûr de lui et on ne parvient pas du tout à s'attacher à lui. Callie est également insipide. J'attendais un caractère plus fort. De plus, son rôle dans l'intrigue est trop flagrant: elle est nécromancienne, le méchant est nécromancien...il est aidé d'une sorcière aux cheveux roux...elle a les cheveux roux...coïncidence??? il est bien évident que non. Tout est trop prévisible. De plus je trouve que c'est dommage de mélanger un peu tout: sorcière, nécromanciens, télépathes, immortalité, calice qui ouvre la porte du monde des ténèbres etc...Ces mutants sont un peu tout et n'importe quoi.

  En conclusion, j'aime beaucoup la bit-lit mais je trouve que cette série est en dessous de celles que j'ai lu jusqu'à présent. Comme je l'ai dit, j'avais adoré Psi changelling et le monde froid et aseptisé que l'auteur avait créé. Ici, il y avait matière à mieux faire. Je trouve que le Valhalla (je ne comprends pas pourquoi elle a choisi ce nom aussi connoté mythologiquement) reste trop abstrait. Seul point positif de ce roman, les sentinelles (le titre de la série mais dans ce tome, Fane est un personnage secondaire et O'Conner n'en devient une qu'à la toute fin). Comme je l'ai dit ce sont les personnages les plus charismatique du livre et je pense qu'il y a du potentiel si on centre les histoires sur eux, ce qui, je pense sera le cas dans les suivants. Un tome introductif peu convaincant mais il y a matière pour faire une bonne série. Pour autant je ne sais pas si je me lancerai dans la lecture du suivant, sauf si Fane est à l'honneur. Affaire à suivre donc...


Commentaires

  1. oh dommage! la couverture avait l'air sympa....

    RépondreSupprimer
  2. Je ne suis pas une grande fan de bit lit, si tu as des conseils pour commencer le genre n'hésite pas à m'en donner :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Lettre d'une inconnue de Stefan Zweig

Stefan Zweig Lettre d’une inconnue lecture commune organisée par Carnetdelecture   Résumé et extrait : « R…, le romancier à la mode, rentrait à Vienne de bon matin […]. Il acheta un journal à la gare ; ses yeux tombèrent sur la date et il se rappela aussitôt que c’était celle de son anniversaire "Quarante et un ans"[…] Il rentra chez lui […]. Son domestique […] lui apporta son courrier sur un plateau […]. Il mit de côté une lettre dont l’écriture lui était inconnue.[…]Elle ne portait ni adresse d’expéditeur, ni signature "C’est étrange" pensa-t-il[…]. Comme épigraphe ou comme titre, le haut de la première page portait ces mots. A toi qui ne m’as jamais connue. » Avis : Que dire… au lycée j’étais tombée sous le charme d’André Breton et aujourd’hui je tombe amoureuse de l’écriture de Stefan Zweig . Lettre d’une inconnue est une nouvelle issue du recueil Amok ou le fou de Malaisie. Je vais essayer de

Les filles au chocolat tome 5 (et dernier) : Coeur Vanille de Cathy Cassidy

Résumé:      Honey, 15 ans, est l'aînée des soeurs Tanberry. Elle accepte mal le divorce de ses parents et ne supporte pas le nouveau compagnon de sa mère. Elle décide de rejoindre son père en Australie. Lui aussi a une nouvelle vie. Le lycée que fréquente Honey est strict et des photos compromettantes apparaissent sur sa page personnelle du réseau social Spiderweb. Mon avis:      Honey est depuis le premier tome de cette série la petite peste de la famille. Mais derrière cette façade se cache une jeune fille qui souffre, qui n’a jamais accepté le départ de son père, qui cherche par tous les moyens à se faire aimer et qui est en quête de son identité.    Dans les tomes précédents, Honey était entrée dans une spirale auto destructrice. Mais elle compte bien prendre un nouveau départ, en Australie, auprès de son père.  Mais tout ce qu'elle s'était imaginé va tomber à l'eau car son père est loin de correspondre à l'image qu'elle se fait

Les ailes d'émeraude d'Alexiane de Lys

Résumé: « A bientôt 18 ans, Cassiopée est contrainte de quitter l’orphelinat où elle vit depuis l’accident qui a tué sa mère. Seule au monde est lâchée dans la ville, elle a la désagréable et persistante impression d’être suivie… Un soir, elle est violemment agressée par deux inconnus. Très mal en point, elle est sauvée de ce mauvais pas par un mystérieux et séduisant garçon, Gabriel. Leur rencontre n’est pas un hasard. Grâce à lui, Cassiopée découvre sa véritable nature: elle appartient aux Myrmes, un peuple ailé doté d’incroyables pouvoirs sensoriels. En plein métamorphose, la jeune fille se lance dans cet univers totalement nouveau avec l’espoir de percer, enfin, les mystères de son passé. » Mon avis:    Tout d'abord je tiens à remercier Alexiane de Lys pour son sourire puisque j 'ai eu la chance de la rencontrer lors d'une dédicace organisée à Reims. C'est une auteure très abordable, simple et j'espère la revoir un jour prochain pour son s