Accéder au contenu principal

Les fantômes de Maiden Lane tome 6 : Le duc de minuit d'Elizabeth Hoyt

Résumé:


   La jeune Artemis Greave n'a aucun moyen d'aider son frère interné dans l'horrible asile de Bedlam. Un soir, Artemis et sa cousine Penelope sont sauvées d'une agression par un individu masqué, costumé en Arlequin. Le célèbre fantôme de Saint-Giles ! Quelque temps plus tard, Artemis découvre qu'il n'est autre que le Duc de Wakefield qui courtise sa cousine. Forte de cette découverte, elle le somme de l'aider à libérer son frère sinon elle révèlera sa double identité.

Mon avis:

   Je découvre cette série et Elizabeth Hoyt avec ce sixième tome des fantômes de Maiden Lane. J'ai passé un agréable moment en la compagnie d'Artémis et du Duc de Wakefield. Bien que cette histoire ne soit pas d'une grande originalité ( pour ma part il s'agit d'un remake de Batman à la sauce anglaise : un justicier masqué qui combat le crime dans les rues de Londres, qui a perdu ses parents quand il était jeune et qui cherche à se venger et, un majordome fidèle et serviable qui est le seul à connaître son secret. Sans oublier la richesse et la position sociale élevé et influente du Duc) j'ai pris plaisir à suivre cette histoire d'amour. Les personnages sont charismatiques et leur rapprochement laisse place à la sensualité et à l'érotisme. Cette romance pointe encore du doigt le poids des convenances et les mariages entre membres de la haute société fondés sur l'argent et les titres de noblesse plutôt que sur l'amour. On a d'ailleurs très souvent envie de donner des baffes au Duc, qui ne cesse de dire qu'il n'épousera pas Artémis du fait de sa position, alors qu'en fait, cette position élevée est un rempart aux médisances et un levier vers la modernité. 
   Derrière cette histoire d'amour ce cache également l'intrigue sur la mort des parents du Duc et il semblerait bien que l'assassin soit quelqu'un de proche...Grâce au frère d'Artémis, Apollon, le fantôme de Saint Gille remontra la piste vers le coupable et pourra enfin se tourner vers l'avenir...un avenir radieux avec Artémis.


Commentaires

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Lettre d'une inconnue de Stefan Zweig

Stefan Zweig Lettre d’une inconnue lecture commune organisée par Carnetdelecture   Résumé et extrait : « R…, le romancier à la mode, rentrait à Vienne de bon matin […]. Il acheta un journal à la gare ; ses yeux tombèrent sur la date et il se rappela aussitôt que c’était celle de son anniversaire "Quarante et un ans"[…] Il rentra chez lui […]. Son domestique […] lui apporta son courrier sur un plateau […]. Il mit de côté une lettre dont l’écriture lui était inconnue.[…]Elle ne portait ni adresse d’expéditeur, ni signature "C’est étrange" pensa-t-il[…]. Comme épigraphe ou comme titre, le haut de la première page portait ces mots. A toi qui ne m’as jamais connue. » Avis : Que dire… au lycée j’étais tombée sous le charme d’André Breton et aujourd’hui je tombe amoureuse de l’écriture de Stefan Zweig . Lettre d’une inconnue est une nouvelle issue du recueil Amok ou le fou de Malaisie. Je vais essayer de

Starters de Lissa Price

Résumé: Dans un futur proche : après les ravages d’un virus mortel, seules ont survécu les populations très jeunes ou très âgées : les Starters et les Enders. Réduite à la misère, la jeune Callie, du haut de ses seize ans, tente de survivre dans la rue avec son petit frère. Elle prend alors une décision inimaginable : louer son corps à un mystérieux institut scientifique, la Banque des Corps. L’esprit d’une vieille femme en prend possession pour retrouver sa jeunesse perdue. Malheureusement, rien ne se déroule comme prévu… Et Callie réalise bientôt que son corps n’a été loué que dans un seul but : exécuter un sinistre plan qu’elle devra contrecarrer à tout prix ! Mon avis: Roman de science-fiction pour la jeunesse, Starters nous plonge dans un univers futuriste et dystopique dans lequel le monde a connu une guerre chimique. Bon nombre d’adultes sont morts, n’ayant pu se faire vacciner. Seuls restes les plus riches (les Enders), qui vivent dans le luxe et l

Le syndrome [E] de Franck Thilliez

Résumé:    Une affaire étrange bouleverse l'été de Lucie Hennebelle, lieutenant de police à Lille où elle vit avec ses jumelles. Un de ses ex-petits amis a perdu la vue en visionnant un court métrage acheté au fils d'un collectionneur décédé. Un film muet, anonyme, mais surtout, un film à la mise en scène malsaine et au scénario énigmatique. Au même moment, le commissaire Franck Sharko, ancien de la Criminelle et analyste comportemental à l'OCRVP (Office Central pour la Répression des Violences aux Personnes, Nanterre) suit un traitement par stimulations magnétiques au cerveau à cause d'une schizophrénie tenace. Il cède à l'appel du terrain à la demande de son supérieur et contre l'avis d'Eugénie, la petite fille imaginaire qui le suit depuis la mort de sa femme et de sa fille. Dans le Nord de la France, cinq corps d'hommes impossibles à identifier ont été retrouvés deux mètres sous terre. Mains coupées, dents et yeux arrachés, boîte cr