Accéder au contenu principal

Le jardin des derniers plaisirs de Lee Jackson

Résumé:

   Dans le quartier de Chelsea, à Londres, les Jardins de Cremorne sont un lieu de plaisirs très prisé. Malgré une réputation sulfureuse, les Londoniens s’y pressent chaque soir pour oublier la grisaille quotidienne, dans un tourbillon d’alcool, de musique et de lumière. Mais au printemps 1875, un sinistre personnage surnommé «La Cisaille» fait régner la terreur en s’attaquant à de jeunes clientes. Par ailleurs, un homme d’église en croisade contre le vice en général et Cremorne en particulier est victime de menaces signées : «La Cisaille». Lorsqu’une de ses domestiques meurt assassinée, le plus fin limier de Scotland Yard, l’inspecteur Decimus Webb et son équipier, le zélé sergent Bartleby, sont chargés de l’enquête. Loin des conclusions hâtives, armé de son imperturbable flegme et de son ironie mordante, Webb se lance dans une chasse à l’homme patiente et déterminée qui lui réserve bien des surprises…



Mon avis: 

   J'avais acheté ce livre dans une foire aux livres et je ne savais pas que c'était le tome 3 d'une série, celle des aventures de l'inspecteur Decimus Webb. J'avais eu un jour un petit extrait d'un de ces livres (je pense que c'était le premier) et la couverture m'était restée en mémoire. C'est donc sans hésiter que j'ai pris ce roman, qui en plus, se déroulait à l'époque victorienne. Même s'il s'agit du troisième tome, cela ne m'a pas gêné dans ma lecture.

   Tout commence par un fait d'hiver dont les détails à sensations font les gros titres dans la presse: un homme, armé d'une paire de ciseau, agresse des jeunes femmes dans un lieu très fréquenté de Chelsea, dédié aux plaisirs (danse, numéros de cirque et autres activités dont certaines réprouvées par les bonnes mœurs), les jardins de Cremorne. La police enquêtant sur cette homme, a bien du mal a recueillir des indices et des témoignages qui pourraient l'amener à son arrestation. Les femmes jeunes semblent être ses cibles de prédilection, et notamment les filles fréquentant de jeunes hommes en dehors des liens du mariage.
L'affaire va se compliquer quand la bonne du révérend Featherstone, meneur d'un groupe de militants exigeant la fermeture des jardins, va être sauvagement assassinée. Car la presse semble bien décidée à faire de la "Cisaille" le meurtrier idéal. Pour Decimus Webb, le modus operandi est trop différent. D'habitude l'homme agresse ses victimes mais ne les tue pas. L'enquête mène tout droit à la famille Perfitt chez qui la jeune femme travaillait 5 ans auparavant et à un jeune homme libéré de prison il y a peu, George Nelson. Mais les membres de cette famille semblent peu disposés à répondre aux questions et gardent de nombreux secrets.

   Parallèlement à l'enquête, on suit le petit commerce de Mrs Budge, la mère de la jeune femme assassinée, qui recueille des nourrissons contre rétribution. On a du mal à cerner ce personnage à mi chemin entre la mère aimante qui berce les bébés et de la scélérate qui semble les laisser mourir sans vergogne dans leur lit, dans ce taudis froid et humide. Et qui est cette mystérieuse femme à qui elle fait croire que son jeune garçon est toujours en vie et à qui elle extorque de l'argent? 

   Le mystère autour de ces deux affaires est très vite résolu par le lecteur. Les indices sont trop nombreux et on sait bien avant l'inspecteur Webb qui est l'assassin. Par contre,l'auteur laisse planer le mystère sur l'identité de la Cisaille!

   J'ai beaucoup aimé l'inspecteur Webb avec son flegme, son air renfrogné et son calme à toute épreuve. J'aime le duo qu'il forme avec le sergent Bartleby. Mais je dois quand même dire que je suis déçue car j'aurais voulu faire davantage connaissance avec les deux policiers, mais peut-être l'auteur les a t- ils mis plus en avant dans les tomes précédents...

   En conclusion j'ai passé un bon moment avec ce roman bien que l'intrigue soit relativement simple. C'est agréable à lire et je retrouverai l'inspecteur Webb avec plaisir pour une nouvelle enquête!

 

Commentaires

  1. L'inspecteur a l'air d'un personnage intéressant, merci de la découverte :)

    RépondreSupprimer
  2. ça a l'air vraiment intéressant. Je ne connaissais pas du tout le livre mais j'apprécie beaucoup un bon mystere.

    RépondreSupprimer
  3. J'ai lu le premier et le deuxième est en attente dans ma pal ! J'en garde un bon souvenir même si ca fait bien longtemps que je l'ai lu ... Les couvertures sont sympas !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Lettre d'une inconnue de Stefan Zweig

Stefan Zweig Lettre d’une inconnue lecture commune organisée par Carnetdelecture   Résumé et extrait : « R…, le romancier à la mode, rentrait à Vienne de bon matin […]. Il acheta un journal à la gare ; ses yeux tombèrent sur la date et il se rappela aussitôt que c’était celle de son anniversaire "Quarante et un ans"[…] Il rentra chez lui […]. Son domestique […] lui apporta son courrier sur un plateau […]. Il mit de côté une lettre dont l’écriture lui était inconnue.[…]Elle ne portait ni adresse d’expéditeur, ni signature "C’est étrange" pensa-t-il[…]. Comme épigraphe ou comme titre, le haut de la première page portait ces mots. A toi qui ne m’as jamais connue. » Avis : Que dire… au lycée j’étais tombée sous le charme d’André Breton et aujourd’hui je tombe amoureuse de l’écriture de Stefan Zweig . Lettre d’une inconnue est une nouvelle issue du recueil Amok ou le fou de Malaisie. Je vais essayer de

Cyanure de Camilla Läckberg

    Résumé:   Martin Molin accompagne sa petite amie Lisette sur l'île de Valö pour une réunion de famille juste avant Noël. Mais au cours du premier repas, le grand-père, un magnat industriel, meurt étouffé, juste après avoir annoncé à ses enfants qu'il les a déshérités. Martin se rend vite compte qu'il a été assassiné au cyanure. Une tempête de neige fait rage, l'île est isolée du monde et Martin décide de mener l'enquête.   Avis : Ce roman se lit très vite, en seulement quelques heures. Il faut dire que ce roman ne compte que 150 pages. Cette histoire me rappelle un bon petit Agatha Christie , en moins dense, mais on retrouve l’ambiance et les codes. Un meurtre est commis au sein d’une famille riche, où l’héritage est au centre de toutes les préoccupations. Qui dit grande famille, dit secrets . Et on peut dire que derrière chacun des personnages se cache un être très souvent méprisable et abject.   On dit souvent que l’argent révèle la véritable pe

Driven #1 de K. Bromberg

Résumé:    Pour se protéger de déboires passés, Rylee Thomas est toujours dans le contrôle d'elle-même jusqu'au jour où elle rencontre le seul homme qui, justement, pourrait lui donner envie de lâcher prise... Colton Donavan, un boy superbe, arrogant et ténébreux, habitué à obtenir tout ce qu'il désire. Une histoire d'amour torride entre une femme qui cherche à se reconstruire et un pilote de course intrépide, constamment sur le fil du rasoir, qui repousse toujours plus loin ses propres limites comme celles des autres. Mon avis:    Nouvelle romance érotique éditée par Hugo roman, je l'attendais avec impatience car elle avait pour cadre le monde de la course automobile, milieu sportif peu exploité, peu connu et qui me plaît car je suis la Formule 1.  J'ai donc était un peu déçue de voir que la course automobile était vraiment anecdotique dans ce premier tome car mise à part un épisode où le héros fait des essais et invite notre héroïne à y assi