Accéder au contenu principal

L'exposition Harry Potter à Saint-Denis

   C'était avec joie que j'avais acheté mes billets et organisée cette sortie avec Gaellooo, alias mon chat. 
Première surprise en arrivant sur les lieux, à la cité du cinéma, le parking où vous faites la queue pour laisser votre voiture à un voiturier (5euros pour qu'il gare votre voiture sur le parking). Heureusement cet épisode n'a pas été trop long et nous avons pu nous diriger vers l'entrée de l'exposition. 

  Chose à savoir, si vous voulez y aller et être peinard, allez-y vers 18h30 car il restait énormément de "places" pour les visites de fin d'après-midi. En arrivant vous faîtes la queue (je pense qu'une centaine de personnes voire 150 sont prévues par créneaux horaires) et au milieu de celle-ci on vous donne des baguettes, vous presse de vous mettre devant le fond vert pour qu'un photographe puisse vous prendre en photo. Cette photo est bien entendu proposée à la fin du parcours, à la boutique, pour une somme (si j'ai bien lu) de 18 euros....
  
Après ce bref interlude vous continuez votre chemin jusqu'au moment où on fait entrer dans une salle un groupe d'une trentaine de personnes. Vous êtes accueillis par une jeune femme en robe de sorcier qui propose à plusieurs personnes d'essayer le choixpeau magique. La fan absolu que je suis aurait aimé que le chapeau bouge mais ce n'était malheureusement pas le cas. De même, j'ai trouvé dommage qu'on ne présente pas à ce moment là les 4 maisons de Poudlard. Il aurait été sympa d'entendre la chanson du choixpeau magique (souvenez-vous du tome 1 !)


   Après cet épisode avec le choixpeau, une nouvelle porte s'ouvre sur le Poudlard express...j'avais lu sur divers sites que l'on voyait le train etc mais je m'attendais à entrer dans la gare avec le train rutilant etc... ici juste une maquette du train (de la locomotive) devant laquelle on passe très vite afin d’atteindre la pièce attenante qui vous expose dan un premier temps un mur de tableaux avec celui de la grosse dame pour arriver tout de suite dans la chambre d'Harry Potter. Quand je dis "chambre" je suis gentille, car en fait il s'agit juste des lits d'Harry et Ron, de mannequins portant leurs vêtements ... mais c'est vrai que j'avais peut-être tord d'imaginer - ou d'espérer- que cela ressemble plutôt à des décors dans lesquels on peut déambuler...

S'en suit dans la même salle, moult costumes de personnages très diverses...





Dès le début de la salle vous entendrez le cri des mandragores qui attendent sur un établi que vous tiriez dessus pour les faire sortir de terre!







Donc nous poursuivons notre déambulation ... bureau de Dolores Ombrage ...tenues de quidditch ...




En plus des tenues vous avez des petits panneaux explicatifs du jeu et un espace de jeu avec les buts où les enfants peuvent lancer un souaffle dans les anneaux.
Après cette première grande salle, on poursuit la visite avec la cabane d'Hagrid. Devant, Buck (l'hypogriffe) nous attend ...

 On entre dans la cabane (très petite au demeurant) ...on voit tout le bric à brac d'Hagrid, sur la table, l’œuf de dragon bouge, prêt à éclore ...

 




Il est aussi possible de s'asseoir dans le fauteuil du demi-géant (et de voir à quel point il est grand!). Un mannequin aussi à la taille d'Hagrid est placé dans le décor. 




La visite se poursuit avec la forêt interdite. Là encore je m'imaginais dans une sorte de décor lugubre... qui ferait un peu peur... alors s'il est vrai qu'il faisait noir...pour le reste je trouve que c'est très décevant. Quelques créatures sont présentes ...centaure, araignée, dragon (dont on ne voit que la tête) mais on fait vite le tour et c'est vraiment dommage.

On entre ensuite dans une salle présentant les forces du mal. Les tenues et baguettes de Voldemort et des mangemorts, détraqueur et horcruxes sont exposés. Cette salle marque presque la fin de l'exposition. Dans un couloir reliant forces du mal et grande salle vous trouverez les étendards des différentes maisons -l'occasion pour vous de faire des photos- ainsi que le fameux mur de Dolores Ombrage avec tous ces avertissements et règlements.

  
On termine l'exposition avec une salle ressemblant à la grande salle. Quelques bougies semblent léviter au plafond. Vous pourrez voir dans cette salle de nombreuses friandises qu'Harry et ses amis peuvent acheter à Pré-au-lard, les tenues de Dumbledore et de McGonagall mais aussi Doby, l'elfe de maison et Fumseck, le phœnix de Dumbledore.


   La boutique offre peu de choix. Vous trouverez beaucoup de baguettes (avec des boîtes rangées comme chez Ollivander), la carte du maraudeur, des écharpes, bonnets, sweats, cravates etc à des prix exorbitants. Les simples stickers représentant les différentes maisons coûtent 6,50 euros, le magnet coûte 10 euros! Je suis ressortie sans rien car j'ai déjà plusieurs produits dérivés chez moi mais en plus rien ne me donnait envie. J'aurais bien voulu un mug à l’effigie d'une maison mais il n'y en avait qu'avec "Harry Potter l'exposition" écrit dessus ou une blanche avec Dobby ...bref là aussi une déception mais apparemment beaucoup de visiteurs ne partageaient pas mon avis car  les files d'attente aux différentes caisses étaient blindées.

Cette visite nous a pris 45 minutes...ce qui est très très court! Nous attendions beaucoup plus avec Gaelle, en grande fan d'HP que nous sommes! De plus, on peut s'interroger sur la ratio temps/prix car ce n'est quand même pas donné! Nous en sortons donc déçues. Dépenser essence, péages, parking, nourriture pour ça... si j'avais su,  j'aurais pas v'nu comme dirait l'autre! Après, peut-être que j'en attendais trop... je ne sais pas... mais je pense que c'est vraiment le peu de salles qui nous a frustré.

Je vais mettre plus de photos sur ma page FB si vous voulez les voir. J'espère qu'un jour j'aurai la chance de visiter les studios de Londres ^ ^





Commentaires

  1. Une belle rétrospective dis donc ! Avec Harry Potter la barre est tellement haute que je comprends ta frustration... on voudrait pas que ça s'arrête ! hein ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oh oui ma Lili! C'est la saga que je préfère le plus au monde et ça manquait de magie. On en attendait beaucoup d'où la frustration. Mais tout de même, cela aurait été bien qu'il y ait plus de choses à voir (chemin de traverse, Pré-au-lard, le Terrier etc)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Lettre d'une inconnue de Stefan Zweig

Stefan Zweig Lettre d’une inconnue lecture commune organisée par Carnetdelecture   Résumé et extrait : « R…, le romancier à la mode, rentrait à Vienne de bon matin […]. Il acheta un journal à la gare ; ses yeux tombèrent sur la date et il se rappela aussitôt que c’était celle de son anniversaire "Quarante et un ans"[…] Il rentra chez lui […]. Son domestique […] lui apporta son courrier sur un plateau […]. Il mit de côté une lettre dont l’écriture lui était inconnue.[…]Elle ne portait ni adresse d’expéditeur, ni signature "C’est étrange" pensa-t-il[…]. Comme épigraphe ou comme titre, le haut de la première page portait ces mots. A toi qui ne m’as jamais connue. » Avis : Que dire… au lycée j’étais tombée sous le charme d’André Breton et aujourd’hui je tombe amoureuse de l’écriture de Stefan Zweig . Lettre d’une inconnue est une nouvelle issue du recueil Amok ou le fou de Malaisie. Je vais essayer de

Les filles au chocolat tome 5 (et dernier) : Coeur Vanille de Cathy Cassidy

Résumé:      Honey, 15 ans, est l'aînée des soeurs Tanberry. Elle accepte mal le divorce de ses parents et ne supporte pas le nouveau compagnon de sa mère. Elle décide de rejoindre son père en Australie. Lui aussi a une nouvelle vie. Le lycée que fréquente Honey est strict et des photos compromettantes apparaissent sur sa page personnelle du réseau social Spiderweb. Mon avis:      Honey est depuis le premier tome de cette série la petite peste de la famille. Mais derrière cette façade se cache une jeune fille qui souffre, qui n’a jamais accepté le départ de son père, qui cherche par tous les moyens à se faire aimer et qui est en quête de son identité.    Dans les tomes précédents, Honey était entrée dans une spirale auto destructrice. Mais elle compte bien prendre un nouveau départ, en Australie, auprès de son père.  Mais tout ce qu'elle s'était imaginé va tomber à l'eau car son père est loin de correspondre à l'image qu'elle se fait

Les ailes d'émeraude d'Alexiane de Lys

Résumé: « A bientôt 18 ans, Cassiopée est contrainte de quitter l’orphelinat où elle vit depuis l’accident qui a tué sa mère. Seule au monde est lâchée dans la ville, elle a la désagréable et persistante impression d’être suivie… Un soir, elle est violemment agressée par deux inconnus. Très mal en point, elle est sauvée de ce mauvais pas par un mystérieux et séduisant garçon, Gabriel. Leur rencontre n’est pas un hasard. Grâce à lui, Cassiopée découvre sa véritable nature: elle appartient aux Myrmes, un peuple ailé doté d’incroyables pouvoirs sensoriels. En plein métamorphose, la jeune fille se lance dans cet univers totalement nouveau avec l’espoir de percer, enfin, les mystères de son passé. » Mon avis:    Tout d'abord je tiens à remercier Alexiane de Lys pour son sourire puisque j 'ai eu la chance de la rencontrer lors d'une dédicace organisée à Reims. C'est une auteure très abordable, simple et j'espère la revoir un jour prochain pour son s