Accéder au contenu principal

Le club des menteurs 3 : Une séduisante espionne de Celeste Bradley


Résumé: 

   " Ne pas perdre de vue James Cunnington ". Telle est l'étrange consigne laissée par le père de Philippa Atwater qui a été capturé par les Français. Pourchassée par les sbires de Napoléon, la jeune fille profite d'une petite annonce pour trouver refuge chez Cunnington. Déguisée en homme et rebaptisée Philip, elle devient le précepteur du jeune garçon des rues dont le gentilhomme a fait son héritier. Très vite, elle se rend compte que James a des activités plutôt louches. C'est incontestablement un espion. Qui plus est, il ne serait pas étranger à la disparition de son père. Comment le faire parler ? Peut-être en usant de cette féminité qu'elle dissimule si soigneusement ? Mais n'est-ce pas un jeu dangereux quand on éprouve un désir brûlant pour celui qu'on tente de manipuler ?

Mon avis:
 
   Que dire si ce n'est que j'ai encore passé un excellent moment! Cette série est vraiment géniale. Car au delà de l'histoire d'amour, il y a une vraie intrigue portée par des personnages secondaires forts. Ce roman s'inscrit dans la continuité des précédents; ils ne peuvent donc pas être lus dans le désordre. On retrouve James Cunnigton, le frère d'Agatha, qui se remet péniblement de sa captivité et de la trahison de son ancienne maîtresse (cf. Tome 1). Cherchant un précepteur pour son fils adoptif, James va faire la connaissance de Philip alias Philippa Atwater, jeune femme qui recherche son père et dont le dernier indice qu'il lui ait laissé est "Ne pas perdre de vue James Cunnington". Sans le sous, il est plus que vital pour Philippa de trouver un emploi. En se déguisant elle parvient à s'introduire dans le quotidien de James en s'occupant de l'éducation du jeune garçon des rues dont il a fait son héritier. Au fil des jours, Philippa va non seulement s'attacher à l'enfant (qui n'est pas dupe une seule seconde sur sa véritable identité) et tomber désespérément amoureuse de James. Elle fera d'ailleurs tout pour le séduire...J'ai adoré le fait que notre héroïne se fasse passer pour un homme et la relation qu'elle a pu établir avec James et le jeune Robbie (fils adoptif de James). Bon nombre de situations sont assez scabreuse dans le sens où James n'y voit que du feu et entraîne notre jeune Philip faire de la boxe (se pose alors la question des vestiaires...) ou encore dans un club de prostituées pour faire de lui un homme...
   Le rapprochement entre James et Philippa est tardif mais quelques passages croustillants vous raviront au préalable. La jeune femme est très fougueuse et n'hésitera pas à donner de sa personne pour ensorceler notre beau mâle...

   En bref, une passion et une histoire d'amour comme on les aime. Des personnages attachants et charismatiques et un club des menteurs qu'on ne veut surtout plus lâcher! J'ai dévoré ce livre, peut-être le meilleur pour l'instant. il me tarde de découvrir le quatrième et dernier tome qui met en scène la jeune Rose (découverte dans le tome 2). Une série coup de cœur pour moi !


Commentaires

  1. Faut arrêter de me tenter comme ça... ;)

    RépondreSupprimer
  2. oh ohh que j'ai hâte de le sortir de ma PAL après un tel billet ;)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Lettre d'une inconnue de Stefan Zweig

Stefan Zweig Lettre d’une inconnue lecture commune organisée par Carnetdelecture   Résumé et extrait : « R…, le romancier à la mode, rentrait à Vienne de bon matin […]. Il acheta un journal à la gare ; ses yeux tombèrent sur la date et il se rappela aussitôt que c’était celle de son anniversaire "Quarante et un ans"[…] Il rentra chez lui […]. Son domestique […] lui apporta son courrier sur un plateau […]. Il mit de côté une lettre dont l’écriture lui était inconnue.[…]Elle ne portait ni adresse d’expéditeur, ni signature "C’est étrange" pensa-t-il[…]. Comme épigraphe ou comme titre, le haut de la première page portait ces mots. A toi qui ne m’as jamais connue. » Avis : Que dire… au lycée j’étais tombée sous le charme d’André Breton et aujourd’hui je tombe amoureuse de l’écriture de Stefan Zweig . Lettre d’une inconnue est une nouvelle issue du recueil Amok ou le fou de Malaisie. Je vais essayer de

Starters de Lissa Price

Résumé: Dans un futur proche : après les ravages d’un virus mortel, seules ont survécu les populations très jeunes ou très âgées : les Starters et les Enders. Réduite à la misère, la jeune Callie, du haut de ses seize ans, tente de survivre dans la rue avec son petit frère. Elle prend alors une décision inimaginable : louer son corps à un mystérieux institut scientifique, la Banque des Corps. L’esprit d’une vieille femme en prend possession pour retrouver sa jeunesse perdue. Malheureusement, rien ne se déroule comme prévu… Et Callie réalise bientôt que son corps n’a été loué que dans un seul but : exécuter un sinistre plan qu’elle devra contrecarrer à tout prix ! Mon avis: Roman de science-fiction pour la jeunesse, Starters nous plonge dans un univers futuriste et dystopique dans lequel le monde a connu une guerre chimique. Bon nombre d’adultes sont morts, n’ayant pu se faire vacciner. Seuls restes les plus riches (les Enders), qui vivent dans le luxe et l

Le syndrome [E] de Franck Thilliez

Résumé:    Une affaire étrange bouleverse l'été de Lucie Hennebelle, lieutenant de police à Lille où elle vit avec ses jumelles. Un de ses ex-petits amis a perdu la vue en visionnant un court métrage acheté au fils d'un collectionneur décédé. Un film muet, anonyme, mais surtout, un film à la mise en scène malsaine et au scénario énigmatique. Au même moment, le commissaire Franck Sharko, ancien de la Criminelle et analyste comportemental à l'OCRVP (Office Central pour la Répression des Violences aux Personnes, Nanterre) suit un traitement par stimulations magnétiques au cerveau à cause d'une schizophrénie tenace. Il cède à l'appel du terrain à la demande de son supérieur et contre l'avis d'Eugénie, la petite fille imaginaire qui le suit depuis la mort de sa femme et de sa fille. Dans le Nord de la France, cinq corps d'hommes impossibles à identifier ont été retrouvés deux mètres sous terre. Mains coupées, dents et yeux arrachés, boîte cr