Accéder au contenu principal

Lady Julia 1 : Le silence de Grey House de Deanna Reybourn


Résumé: 

   Londres, 1886. Après avoir reçu une lettre de menace, sir Edward Grey s'effondre et meurt en la présence de lady Julia, son épouse, et d une assemblée de convives. Quelque temps plus tard, Nicholas Brisbane, un détective privé au charme animal, rend visite à lady Julia et lui laisse entendre que son mari aurait été assassiné. Déterminés à démasquer le coupable, tous deux s'engagent dans une quête de la vérité qui se révélera aussi déplaisante que dangereuse...

Mon avis: 


   Résumé alléchant, belle couverture, ce livre marquait déjà des points avant sa lecture, surtout quand le résumé mettait en avant un «  détective privé au charme animal » …on en salivait d’avance mais bon, je m’égare ^^

   Petit pavé de 500 pages, ce roman est une lecture très agréable. L’auteur parvient a nous narrer un XIXe siècle très réaliste et on suit l’intrigue doucement, au rythme de la vie des nobles dans cette belle ville de Londres.
   Les mœurs des nobles et bourgeois sont parfaitement dépeints par l’auteur et l’héroïne porte en elle toute cette éducation donnée aux jeunes femmes de bonnes familles ainsi que l’importance des convenances, des qu’en dira t-on d’une société qui ne fait que brimer les individus. Après la perte de son mari, Julia va se rapprocher de la jeune fille qu’elle était avant : une femme libre, faisant fit des conventions et voulant enfin vivre comme elle l’entends. On se dit d’ailleurs que Julia s’est enfermée dans sa condition de femme mariée tant elle est différente de sa propre famille qui est peu conventionnelle. Les funérailles de son mari sont l’occasion pour nous de rencontrer les membres de sa famille : le père est très ouvert et féministe, une des sœurs vit avec son amante, un de ses frères est médecin, le plus vieux est à la chambre des Lords et reste très conservateurs tout comme la vieille tante appelée « La Goule ».

   Quand Nicholas Brisbane vient lui parler de ses doutes concernant la mort de son mari, Julia ne le prend pas au sérieux. Mais un an après, elle découvre des preuves qui pourraient bien étayer ses dires. Ainsi commence l’enquête et la collaboration entre Julia et Nicholas. Ce détective semble torturé par son passé et rongé par un mal étrange. Julia va tomber sous son charme malgré son caractère de chien. Si cet homme lui procure un émoi qu’elle n’a jamais ressenti, elle n’en oubli pas pour autant la raison de leur rencontre, à savoir le meurtre de son mari. Leurs investigations vont leur permettre de découvrir que son mari était loin d’être celui qu’elle croyait….

   Vous l’aurez compris, j’ai aimé ce livre, son atmosphère, sa langueur, ses personnages et j’ai vraiment hâte de lire la suite de la série. L’auteur prend son temps, l’intrigue n’est pas reléguée au second plan par rapport à la relation amoureuse et c’est plaisant. L’héroïne ne tombe pas dans les bras du héros en un claquement de doigt et c’est appréciable. J’ai hâte de voir comment va évoluer leur relation et surtout lire leurs retrouvailles.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Lettre d'une inconnue de Stefan Zweig

Stefan Zweig Lettre d’une inconnue lecture commune organisée par Carnetdelecture   Résumé et extrait : « R…, le romancier à la mode, rentrait à Vienne de bon matin […]. Il acheta un journal à la gare ; ses yeux tombèrent sur la date et il se rappela aussitôt que c’était celle de son anniversaire "Quarante et un ans"[…] Il rentra chez lui […]. Son domestique […] lui apporta son courrier sur un plateau […]. Il mit de côté une lettre dont l’écriture lui était inconnue.[…]Elle ne portait ni adresse d’expéditeur, ni signature "C’est étrange" pensa-t-il[…]. Comme épigraphe ou comme titre, le haut de la première page portait ces mots. A toi qui ne m’as jamais connue. » Avis : Que dire… au lycée j’étais tombée sous le charme d’André Breton et aujourd’hui je tombe amoureuse de l’écriture de Stefan Zweig . Lettre d’une inconnue est une nouvelle issue du recueil Amok ou le fou de Malaisie. Je vais essayer de

Cyanure de Camilla Läckberg

    Résumé:   Martin Molin accompagne sa petite amie Lisette sur l'île de Valö pour une réunion de famille juste avant Noël. Mais au cours du premier repas, le grand-père, un magnat industriel, meurt étouffé, juste après avoir annoncé à ses enfants qu'il les a déshérités. Martin se rend vite compte qu'il a été assassiné au cyanure. Une tempête de neige fait rage, l'île est isolée du monde et Martin décide de mener l'enquête.   Avis : Ce roman se lit très vite, en seulement quelques heures. Il faut dire que ce roman ne compte que 150 pages. Cette histoire me rappelle un bon petit Agatha Christie , en moins dense, mais on retrouve l’ambiance et les codes. Un meurtre est commis au sein d’une famille riche, où l’héritage est au centre de toutes les préoccupations. Qui dit grande famille, dit secrets . Et on peut dire que derrière chacun des personnages se cache un être très souvent méprisable et abject.   On dit souvent que l’argent révèle la véritable pe

Coup de coeur

Résumé des éditeurs: Personne ne l'a vue venir. La Grande Tempête : un ouragan de vent et de neige qui plonge le pays dans l'obscurité et l'effroi. D'étranges éclairs bleus rampent le long des immeubles, à la recherche de leurs proies, qu'ils tuent ou transforment... Après leur passage, Matt et Tobias se retrouvent sur une Terre ravagée, différente. Désormais seuls, ils vont devoir s'organiser. Pour comprendre. Pour survivre... à cet Autre-Monde. Avis:    Que dire si ce n'est que Maxime Chattam nous livre encore un excellent roman, dans un style différent de la majorité de ses livres (qui sont pour la plupart des thrillers). Il parvient à créer un monde fantastique pourtant empreint dans la réalité, peuplé de créatures mystérieuses, où l'environnement est sauvage (les villes ressemblent à d'anciennes cités disparues, les forêts sont devenues denses, les lacs et rivières devenus dangereux car peuplés de créatures dangereuses) et où les