Accéder au contenu principal

L'appartement témoin de Tatiana de Rosnay

Résumé: 

" J'ai tout de suite aimé cet appartement. D'abord parce qu'il se trouvait rive gauche, et que je n'y avais jamais habité. Ma jeunesse s'était déroulée à Passy; l'épisode marié-père de famille: boulevard des Batignolles; et vieux divorcé: rue Quentin-Bauchart. "   
"La rive gauche m'attirait comme un aimant, peut-être parce que quelques-unes de mes maîtresses y avaient vécu, et que j'ai souvent traversé la seine au petit matin pour regagner le dix-septième poussiéreux, le banal huitième, le sourire aux lèvres et une odeur de femme sur les doigts, savourant le goût de ces nuits d'amour illicites à Saint-Germain-des-Prés, à Montparnasse, ou à Denfert-Rochereau. " 

L'apprentissage de la vie est-il une question d'âge? le regard acide d'un proche, des événements aussi inattendus qu'étranges peuvent soudain modifier une existence.

Entraîné de New York à Venise sur les traces d'une femme mystérieuse, ce quinquagénaire blasé découvrira-t-il enfin le bonheur perdu dont la nostalgie n'a cessé de le poursuivre?

Mon avis: 

Ce premier roman de Tatiana de Rosnay m'a beaucoup enthousiasmé en début de lecture. Je retrouvais un peu le schéma narratif d'un autre roman de cet auteur: Elle s'appelait Sarah. En effet, cet homme divorcé décide de recommencer sa vie en emménageant dans un nouvel appartement; et au bout de quelques jours, des apparitions fantomatiques se manifestent devant lui. La vision se fait de plus en plus nette au fil des jours. Pensant d'abord avoir une tumeur au cerveau générant des hallucinations, cet homme doit finalement se rendre à l'évidence: c'est bien une image résiduelle du passé qui ne cesse de lui apparaître. Mais pourquoi? Commence alors une enquête de voisinage pour savoir qui habitait cet appartement auparavant. Qui est donc cette belle jeune femme jouant du piano et chantant du Mozart? Qu'est devenue la petite fille assise près d'elle?
Cette quête va mener notre homme à l'étranger, tellement elle est devenue obsessionnelle et vitale pour lui. Ça en devient viscérale. Car bien plus que le passé, c'est un futur qu'il recherche. Car cet homme, en même temps que cette quête, parvient à mener une rétrospective de sa vie -peu glorieuse- et constate qu'en fait, il n'est jamais tombé amoureux et n'a jamais été véritablement heureux. 
Cette enquête,que son entourage ne comprend pas ou ignore,va se révéler difficile, longue...notre homme va perdre jusqu'à son travail, dépenser ses économies pour retrouver une femme dont il est fou amoureux.
Au final, l'histoire nous conte la vie gâchée d'un homme: gâchée par lui dans le passé et sans vraiment d'avenir.

Je dois dire que je m'attendais à autre chose. Je ne veux pas révéler les rebondissements de l'histoire mais j'osais espérer quelque chose de mieux, de plus "happy end"... mais en même temps, quant on voit la personnalité de notre anti-héros...ce n'est pas très étonnant.
On peut déplorer quelques longueurs, notamment le passage à Venise, assez ennuyeux. j'ai sauté des passages afin d'arriver au vif du sujet. 

En conclusion, j'ai passé un bon moment avec ce livre. Je suis contente de découvrir Tatiana de Rosnay par son 1er roman, déjà annonciateur des suivants. 
Je remercie June, qui, grâce à son challenge, me fait découvrir de nouvelles histoires et de nouveaux auteurs.

 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Lettre d'une inconnue de Stefan Zweig

Stefan Zweig Lettre d’une inconnue lecture commune organisée par Carnetdelecture   Résumé et extrait : « R…, le romancier à la mode, rentrait à Vienne de bon matin […]. Il acheta un journal à la gare ; ses yeux tombèrent sur la date et il se rappela aussitôt que c’était celle de son anniversaire "Quarante et un ans"[…] Il rentra chez lui […]. Son domestique […] lui apporta son courrier sur un plateau […]. Il mit de côté une lettre dont l’écriture lui était inconnue.[…]Elle ne portait ni adresse d’expéditeur, ni signature "C’est étrange" pensa-t-il[…]. Comme épigraphe ou comme titre, le haut de la première page portait ces mots. A toi qui ne m’as jamais connue. » Avis : Que dire… au lycée j’étais tombée sous le charme d’André Breton et aujourd’hui je tombe amoureuse de l’écriture de Stefan Zweig . Lettre d’une inconnue est une nouvelle issue du recueil Amok ou le fou de Malaisie. Je vais essayer de

Cyanure de Camilla Läckberg

    Résumé:   Martin Molin accompagne sa petite amie Lisette sur l'île de Valö pour une réunion de famille juste avant Noël. Mais au cours du premier repas, le grand-père, un magnat industriel, meurt étouffé, juste après avoir annoncé à ses enfants qu'il les a déshérités. Martin se rend vite compte qu'il a été assassiné au cyanure. Une tempête de neige fait rage, l'île est isolée du monde et Martin décide de mener l'enquête.   Avis : Ce roman se lit très vite, en seulement quelques heures. Il faut dire que ce roman ne compte que 150 pages. Cette histoire me rappelle un bon petit Agatha Christie , en moins dense, mais on retrouve l’ambiance et les codes. Un meurtre est commis au sein d’une famille riche, où l’héritage est au centre de toutes les préoccupations. Qui dit grande famille, dit secrets . Et on peut dire que derrière chacun des personnages se cache un être très souvent méprisable et abject.   On dit souvent que l’argent révèle la véritable pe

Driven #1 de K. Bromberg

Résumé:    Pour se protéger de déboires passés, Rylee Thomas est toujours dans le contrôle d'elle-même jusqu'au jour où elle rencontre le seul homme qui, justement, pourrait lui donner envie de lâcher prise... Colton Donavan, un boy superbe, arrogant et ténébreux, habitué à obtenir tout ce qu'il désire. Une histoire d'amour torride entre une femme qui cherche à se reconstruire et un pilote de course intrépide, constamment sur le fil du rasoir, qui repousse toujours plus loin ses propres limites comme celles des autres. Mon avis:    Nouvelle romance érotique éditée par Hugo roman, je l'attendais avec impatience car elle avait pour cadre le monde de la course automobile, milieu sportif peu exploité, peu connu et qui me plaît car je suis la Formule 1.  J'ai donc était un peu déçue de voir que la course automobile était vraiment anecdotique dans ce premier tome car mise à part un épisode où le héros fait des essais et invite notre héroïne à y assi