Accéder au contenu principal

Ecrit en lettres de sang de Sharon Bolton

Résumé:

   À Londres, soir du 31 août. En regagnant sa voiture, la jeune policière Lacey Flint découvre une femme lacérée de coups de couteau, qui finira par mourir dans ses bras. Quelques heures plus tard, une journaliste reçoit une étrange lettre anonyme rappelant celles qu'envoyait Jack l'Éventreur aux journaux...
Lorsqu'un deuxième meurtre a lieu, les ressemblances ne font plus aucun doute pour Lacey : l'assassin utilise le même mode opératoire et frappe les même jours de l'année que son maître à penser. Mais pourquoi s'acharner sur des mères au foyer sans lien entre elles ?
Tandis que l'enquête avance, des pans du passé de Lacey refont surface et semblent la relier au tueur. Cela n'échappe pas au commandant Joesbury, qui exaspère la jeune femme au plus haut point, l'attire, et la soupçonne aussi...

Mon avis: 

   Premier tome de la série Lacey Flint j'ai lu ce livre après avoir lu le 2e tome Sous emprises. Le deuxième tome ne m'avait pas totalement convaincu et j'espérais que celui-ci serait à la hauteur de mes attentes...et bien encore une fois c'est raté...
On pourrait se dire que reprendre un mode opératoire ressemblant à celui du célèbre Jack l'éventreur serait le gage d'une bonne intrigue...eh bien pas du tout. Oui l'auteur prend pour trame les meurtres commis par le célèbre tueur en série du Londres victorien mais il n'y a rien de transcendant là-dedans, bien au contraire. Ce qui m'a le plus gêné, c'est le fait que Lacey soit "experte" en Jack l'éventreur, tueur qui l'a passionné depuis sa jeunesse, et qu'à chaque meurtre ou à l'approche de la date d'un meurtre (et oui le meurtrier suit le calendrier de Jack l'éventreur) on lui demande de faire un topo sur le meurtre (date, découverte du corps, témoins, modus operandi etc) et à la longue c'est redondant. Comme si elle n'aurait pas pu dire tout d'un coup et comme si les autres flics n'auraient pas pu se renseigner aussi... Le récit des crimes de Jack l'éventreur amène une certaine lourdeur. Ce n'est pas passionnant, pourtant c'est encore un des plus grand mystère de la sphère criminelle! Mais la façon dont c'est raconté et amené n'apporte pas grand chose. Surtout quand on connaît déjà les détails des crimes de Jack l’Éventreur. J'ai lu il y a quelques années l'enquête de Patricia Cornwell et j'avais adoré! c'était passionnant! Mais là...rien. 
En plus, quand on voit ce qu'en fait l'auteur par la suite c'est plutôt décevant. Le choix des victimes par le tueur est vite mis au jour et ça reste un peu bancal. La fin, avec la révélation du tueur n'a presque ni queue ni tête. Tout au long du récit, on soupçonne une personne sans réussir à lui mettre la main dessus. Et au fil du récit, on se rend compte que cette personne a un lien avec Lacey, ce qui explique la fixette que le tueur fait sur elle. Mais alors...qu'est-ce que c'est abracadabrantesque. C'est très brouillon et franchement j'ai trouvé que c'était du n'importe quoi.
Tout ce que j'ai aimé c'est l'attirance entre Lacey et Joesbury...seul élément qui m'avait également plu dans le deuxième opus.

   Ce qui est le plus décevant c'est que l'auteur a de bonnes idées mais elle n'arrive pas à les exploiter. Et encore je trouve que le deuxième tome est meilleur parce que la fin de celui-ci franchement. On annonçait quelque chose de surprenant, de phénoménal (commentaires de grands journaux) mais franchement ça m'a plutôt déçu et agacé. Grosse déception donc que ce roman. Je m’attendais à ce que le premier volet soit meilleur que le deuxième, mais c'est le contraire.

Commentaires

  1. Mince, je lis beaucoup d'avis négatifs sur l'auteur... J'avais adoré Venin à l'époque et je crains d'être déçue par ce titre et par Sous emprises...

    RépondreSupprimer
  2. Je fais l'impasse alors ...
    "Venin" a de bonnes critiques ! si j'en lis un ce sera celui-là ! ;)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Lettre d'une inconnue de Stefan Zweig

Stefan Zweig Lettre d’une inconnue lecture commune organisée par Carnetdelecture   Résumé et extrait : « R…, le romancier à la mode, rentrait à Vienne de bon matin […]. Il acheta un journal à la gare ; ses yeux tombèrent sur la date et il se rappela aussitôt que c’était celle de son anniversaire "Quarante et un ans"[…] Il rentra chez lui […]. Son domestique […] lui apporta son courrier sur un plateau […]. Il mit de côté une lettre dont l’écriture lui était inconnue.[…]Elle ne portait ni adresse d’expéditeur, ni signature "C’est étrange" pensa-t-il[…]. Comme épigraphe ou comme titre, le haut de la première page portait ces mots. A toi qui ne m’as jamais connue. » Avis : Que dire… au lycée j’étais tombée sous le charme d’André Breton et aujourd’hui je tombe amoureuse de l’écriture de Stefan Zweig . Lettre d’une inconnue est une nouvelle issue du recueil Amok ou le fou de Malaisie. Je vais essayer de

Cyanure de Camilla Läckberg

    Résumé:   Martin Molin accompagne sa petite amie Lisette sur l'île de Valö pour une réunion de famille juste avant Noël. Mais au cours du premier repas, le grand-père, un magnat industriel, meurt étouffé, juste après avoir annoncé à ses enfants qu'il les a déshérités. Martin se rend vite compte qu'il a été assassiné au cyanure. Une tempête de neige fait rage, l'île est isolée du monde et Martin décide de mener l'enquête.   Avis : Ce roman se lit très vite, en seulement quelques heures. Il faut dire que ce roman ne compte que 150 pages. Cette histoire me rappelle un bon petit Agatha Christie , en moins dense, mais on retrouve l’ambiance et les codes. Un meurtre est commis au sein d’une famille riche, où l’héritage est au centre de toutes les préoccupations. Qui dit grande famille, dit secrets . Et on peut dire que derrière chacun des personnages se cache un être très souvent méprisable et abject.   On dit souvent que l’argent révèle la véritable pe

Driven #1 de K. Bromberg

Résumé:    Pour se protéger de déboires passés, Rylee Thomas est toujours dans le contrôle d'elle-même jusqu'au jour où elle rencontre le seul homme qui, justement, pourrait lui donner envie de lâcher prise... Colton Donavan, un boy superbe, arrogant et ténébreux, habitué à obtenir tout ce qu'il désire. Une histoire d'amour torride entre une femme qui cherche à se reconstruire et un pilote de course intrépide, constamment sur le fil du rasoir, qui repousse toujours plus loin ses propres limites comme celles des autres. Mon avis:    Nouvelle romance érotique éditée par Hugo roman, je l'attendais avec impatience car elle avait pour cadre le monde de la course automobile, milieu sportif peu exploité, peu connu et qui me plaît car je suis la Formule 1.  J'ai donc était un peu déçue de voir que la course automobile était vraiment anecdotique dans ce premier tome car mise à part un épisode où le héros fait des essais et invite notre héroïne à y assi