Accéder au contenu principal

Riverdream

de G.R.R. MARTIN
publié en 1983

J'ai lu ce livre en lecture commune avec Licorne!!! Cliquez sur son nom pour accéder à sa chronique.


Résumé des éditeurs: 
Mississippi, 1857. Quel capitaine de vapeur sensé refuserait le marché de Joshua York ? Cet armateur aux allures de dandy romantique offre des fonds illimités pour faire construire le navire le plus grand, le plus rapide et le plus somptueux que le fleuve ait jamais connu. En échange de quoi ses exigences paraissent bien raisonnables : garder la maîtrise des horaires et des destinations, et, surtout, ne jamais - à aucun prix - être dérangé dans sa cabine hermétiquement close, dont il ne sort qu'une fois la nuit tombée. Voilà enfin l'occasion qu'attendait le capitaine Marsh, vieux loup de rivière aux proportions gargantuesques, pour relancer sa compagnie en perte de vitesse. Si ce formidable vapeur lui permet de coiffer ses concurrents au poteau, peu lui importe les lubies de l'étrange armateur. Jusqu'au jour où une vague de meurtres sanglants apparaît dans le sillage du Rêve de Fèvre...

Avis:

Pour ma part, ce livre est une belle petite surprise. Au delà du mythe du vampire, c'est une véritable histoire d'amitié, certes inhabituelle, entre un vieux loup de mer (ou plutôt de fleuve...) et un vampire aux mœurs des plus étranges. C'est aussi une histoire de courses et la poursuite de rêves....


On peut découper ce roman en 3 parties/ courses. La première partie raconte la rencontre entre le capitaine Marsh, vieux navigateur qui a perdu bon nombre de ses bateaux suite à un revers de fortune et d'un jeune dandy voulant faire construire le plus beau et le plus rapide bateau à vapeur du Mississippi. 


Après avoir passé leur accord, Marsh et York vont naviguer sur le Rêve de Fevre et essayer de faire prospérer cette association. Dans cette première partie, l'auteur nous présente également 2 personnages qui vont avoir un rôle primordial dans la suite de l'intrigue, Julian, un maître vampire vieux de plusieurs siècles et son vile serviteur Billy l'Aigre, personnage le plus abject du roman.  
Cette première partie prend fin peu après que Marsh ai appris la véritable nature de Joshua York et son histoire et après la rencontre avec Julian Damon. 

La deuxième partie raconte la course menée par Marsh pour récupérer son bateau et le reprendre à Julian. C'est alors une véritable poursuite sur l'immensité du Mississippi qui s'engage. Cette partie de l'histoire est pour moi la plus palpitante. 


La troisième et dernière partie se déroule 13 ans plus tard... York et Marsh se retrouve pour une dernière fois et compte bien se débarrasser de Julian  et mener à bien leurs rêves respectifs...

Ce livre est un véritable roman d'ambiance Il nous plonge dans le Mississippi du XIXeme siècle avec une facilité déconcertante. 


Il est très facile d'imaginer cette région où le transport fluvial bat son plein, où l'esclavage fait loi et où les villes pullulent de gens. L'auteur nous plonge dans les quartiers malfamés de la Nouvelle-Orléans, sur les ports de ces innombrables villes vivant du commerce.



Extrait: (Joshua York, page 179)

" - Je ne m'y sent pas bien, Abner. Cette ville-la chaleur, les couleurs vives, les odeurs, les esclaves- tout cela est très vivant, certes, c'est la Nouvelle-Orléans. Mais sous ce vernis, je perçois une sorte de mal qui ronge tout. Tout est si riche, si raffiné, ici la cuisine, les manières, l'architecture, mais sous ce vernis..." Il secoua la tête. "On admire ces patios pittoresques avec leurs petits puits plus jolis les uns que les autres. Et puis un peu plus loin on voit ces vendeurs ambulants qui proposent de l'eau du fleuve au tonneau, et l'on comprend que celle des puits n'est pas potable. On savoure les sauces riches et les épices, et puis l'on apprend  qu'elles sont là pour masquer les défaillances de la viande. On flâne dans le Saint-Louis, on s'extasie devant tout ce marbre, cette rotonde inondée de clarté par ce dôme impressionnant, et puis l'on s'aperçoit que c'est un marché aux esclaves renommé où des êtres humains sont vendus comme du bétail."

On peut également dire, qu’au-delà de la fiction, ce roman fait la part belle à l'histoire des États-Unis et à cette région qu'est le Mississippi. On y apprends énormément de choses sur le transport fluvial mais aussi sur l'esclavagisme qui sévissait dans les États du Sud.

Ce roman s'avère être une très bonne surprise. Le mythe du vampire est revisité et on découvre également que le sang de substitution de Charlaine Harris, le True Blood, a un prédécesseur 100% bio! 

Concernant l'édition, je regrette de ne pas avoir acheté le grand format, simplement pour la couverture qui est quand même beaucoup plus belle que celle de poche....



Au final, cette lecture est plus que positive. De plus, le style de G.R.R Martin est très fluide ce qui facilite la lecture. J'ai quand même préféré la deuxième partie car je trouve que l'action s'accélère même si on continue de lire au rythme des flots du Mississippi....

J'inscris cette lecture dans le Challenge ABC littérature de l'imaginaire, pour la lettre M
  
dans celui organisé par Crunches 

 

Commentaires

  1. J'aimerais bien découvrir cet auteur quand j'aurais le temps!

    RépondreSupprimer
  2. Eh bien ma VIVI, on a, toutes les deux, passé un agréable moment de lecture ! une belle histoire dont j'ai eu du mal à me sortir, j'ai vraiment aimé cette ambiance ! Je mets ton lien sur ma chronique !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Lettre d'une inconnue de Stefan Zweig

Stefan Zweig Lettre d’une inconnue lecture commune organisée par Carnetdelecture   Résumé et extrait : « R…, le romancier à la mode, rentrait à Vienne de bon matin […]. Il acheta un journal à la gare ; ses yeux tombèrent sur la date et il se rappela aussitôt que c’était celle de son anniversaire "Quarante et un ans"[…] Il rentra chez lui […]. Son domestique […] lui apporta son courrier sur un plateau […]. Il mit de côté une lettre dont l’écriture lui était inconnue.[…]Elle ne portait ni adresse d’expéditeur, ni signature "C’est étrange" pensa-t-il[…]. Comme épigraphe ou comme titre, le haut de la première page portait ces mots. A toi qui ne m’as jamais connue. » Avis : Que dire… au lycée j’étais tombée sous le charme d’André Breton et aujourd’hui je tombe amoureuse de l’écriture de Stefan Zweig . Lettre d’une inconnue est une nouvelle issue du recueil Amok ou le fou de Malaisie. Je vais essayer de

Cyanure de Camilla Läckberg

    Résumé:   Martin Molin accompagne sa petite amie Lisette sur l'île de Valö pour une réunion de famille juste avant Noël. Mais au cours du premier repas, le grand-père, un magnat industriel, meurt étouffé, juste après avoir annoncé à ses enfants qu'il les a déshérités. Martin se rend vite compte qu'il a été assassiné au cyanure. Une tempête de neige fait rage, l'île est isolée du monde et Martin décide de mener l'enquête.   Avis : Ce roman se lit très vite, en seulement quelques heures. Il faut dire que ce roman ne compte que 150 pages. Cette histoire me rappelle un bon petit Agatha Christie , en moins dense, mais on retrouve l’ambiance et les codes. Un meurtre est commis au sein d’une famille riche, où l’héritage est au centre de toutes les préoccupations. Qui dit grande famille, dit secrets . Et on peut dire que derrière chacun des personnages se cache un être très souvent méprisable et abject.   On dit souvent que l’argent révèle la véritable pe

Driven #1 de K. Bromberg

Résumé:    Pour se protéger de déboires passés, Rylee Thomas est toujours dans le contrôle d'elle-même jusqu'au jour où elle rencontre le seul homme qui, justement, pourrait lui donner envie de lâcher prise... Colton Donavan, un boy superbe, arrogant et ténébreux, habitué à obtenir tout ce qu'il désire. Une histoire d'amour torride entre une femme qui cherche à se reconstruire et un pilote de course intrépide, constamment sur le fil du rasoir, qui repousse toujours plus loin ses propres limites comme celles des autres. Mon avis:    Nouvelle romance érotique éditée par Hugo roman, je l'attendais avec impatience car elle avait pour cadre le monde de la course automobile, milieu sportif peu exploité, peu connu et qui me plaît car je suis la Formule 1.  J'ai donc était un peu déçue de voir que la course automobile était vraiment anecdotique dans ce premier tome car mise à part un épisode où le héros fait des essais et invite notre héroïne à y assi