Accéder au contenu principal

Un nouveau Sherlock



The Sherlock Holmes story, tome 1

Auteur : Kwon Kyo-Jeong


Il ne fallait pas plus que ce titre pour me taper dans l’œil. Après l’avoir vite feuilleté je me suis empressée de l’acheter et de le lire.

Qu’est-ce qui est ressorti de cette lecture ?

En grande fan de roman policier et de Sherlock Holmes en particulier, j’avoue avoir un sentiment mitigé à la suite de cette lecture.
 Tout d’abord, il s’agit tout de même de Sherlock, THE plus grand détective du monde… bon …et c’est vrai qu’à part ça, je n’ai pas grand-chose de positif à dire sur ce manhwa. Les graphismes ne sont pas exceptionnels, les décors quasi inexistants et la trame est plutôt insipide. S’ajoute à cela soit des dialogues complètements anachroniques soit de grosses erreurs de traduction. La palme étant attribuée à cette fameuse phrase de Holmes à Watson « Tu n’as rien à envier au moteur de recherche  Google quant il s’agit de collecter et de croiser des données »
S’ajoute une première enquête basique qui est loin d’avoir la qualité des enquêtes du manga Détective Conan, que je lis depuis longtemps, dont j’attends chaque tome avec impatience et qui est d’une qualité irréprochable. 

On regrettera aussi le sous-entendu yaoï dans la relation Holmes/ Watson. Même s’il est vrai que la relation entre les 2 personnages a toujours suscité des interrogations, quant au fait que 2 hommes célibataires partagent un logement – surtout au XIXe siècle- , le fait que Holmes reste un éternel célibataire et que personne ne trouve Grace à ses yeux si ce n’est Adler et Watson. Espérons que l’auteur ne s’engage pas dans cette voie.
La multiplication des franchises de Sherlock Holmes ces dernières années montrent que le mythe de Sherlock Holmes passionne toujours autant. Cependant, on attend un travail de qualité et là, ce n’est pas le cas. Je vais cependant acheter le tome 2 pour me forger un véritable avis. Après tout, la mise en route et parfois difficile et très souvent l’auteur améliore son graphisme avec le temps et l’expérience.


Commentaires

  1. Oui ça ne donne pas trop envie d’être lu

    RépondreSupprimer
  2. J'ai aimé le film mignon https://film4k.stream/568-la-verite-si-je-mens-les-debuts-2019.html Il semble très simple et bon. donc je vous conseille de vous familiariser, le site à cet égard est vraiment en bonne santé dans tous les sens.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Lettre d'une inconnue de Stefan Zweig

Stefan Zweig Lettre d’une inconnue lecture commune organisée par Carnetdelecture   Résumé et extrait : « R…, le romancier à la mode, rentrait à Vienne de bon matin […]. Il acheta un journal à la gare ; ses yeux tombèrent sur la date et il se rappela aussitôt que c’était celle de son anniversaire "Quarante et un ans"[…] Il rentra chez lui […]. Son domestique […] lui apporta son courrier sur un plateau […]. Il mit de côté une lettre dont l’écriture lui était inconnue.[…]Elle ne portait ni adresse d’expéditeur, ni signature "C’est étrange" pensa-t-il[…]. Comme épigraphe ou comme titre, le haut de la première page portait ces mots. A toi qui ne m’as jamais connue. » Avis : Que dire… au lycée j’étais tombée sous le charme d’André Breton et aujourd’hui je tombe amoureuse de l’écriture de Stefan Zweig . Lettre d’une inconnue est une nouvelle issue du recueil Amok ou le fou de Malaisie. Je vais essayer de

Starters de Lissa Price

Résumé: Dans un futur proche : après les ravages d’un virus mortel, seules ont survécu les populations très jeunes ou très âgées : les Starters et les Enders. Réduite à la misère, la jeune Callie, du haut de ses seize ans, tente de survivre dans la rue avec son petit frère. Elle prend alors une décision inimaginable : louer son corps à un mystérieux institut scientifique, la Banque des Corps. L’esprit d’une vieille femme en prend possession pour retrouver sa jeunesse perdue. Malheureusement, rien ne se déroule comme prévu… Et Callie réalise bientôt que son corps n’a été loué que dans un seul but : exécuter un sinistre plan qu’elle devra contrecarrer à tout prix ! Mon avis: Roman de science-fiction pour la jeunesse, Starters nous plonge dans un univers futuriste et dystopique dans lequel le monde a connu une guerre chimique. Bon nombre d’adultes sont morts, n’ayant pu se faire vacciner. Seuls restes les plus riches (les Enders), qui vivent dans le luxe et l

Le syndrome [E] de Franck Thilliez

Résumé:    Une affaire étrange bouleverse l'été de Lucie Hennebelle, lieutenant de police à Lille où elle vit avec ses jumelles. Un de ses ex-petits amis a perdu la vue en visionnant un court métrage acheté au fils d'un collectionneur décédé. Un film muet, anonyme, mais surtout, un film à la mise en scène malsaine et au scénario énigmatique. Au même moment, le commissaire Franck Sharko, ancien de la Criminelle et analyste comportemental à l'OCRVP (Office Central pour la Répression des Violences aux Personnes, Nanterre) suit un traitement par stimulations magnétiques au cerveau à cause d'une schizophrénie tenace. Il cède à l'appel du terrain à la demande de son supérieur et contre l'avis d'Eugénie, la petite fille imaginaire qui le suit depuis la mort de sa femme et de sa fille. Dans le Nord de la France, cinq corps d'hommes impossibles à identifier ont été retrouvés deux mètres sous terre. Mains coupées, dents et yeux arrachés, boîte cr